France, News

Conseil des Ministres : Valls ne veut pas une dissolution mais demande à ses ministres d’être rassemblés

Publié le 01 juillet 2014 à 14:32 - 1 commentaire

manuel-valls-assemblee-nationale-reuters-930620_scalewidth_630

 

Devant les députés socialistes, le Premier Ministre a insisté sur le fait qu’il voulait travailler avec « un groupe, et non des mini groupes. »

« Je ne souhaite pas la dissolution mais je ne serais pas le chef d’un gouvernement qui n’avance pas» a-t-il déclaré à l’Assemblée Nationale

Il a mis l’accent sur le fait qu’il « n’appelait pas à la discipline et à la sanction, mais à la responsabilité. » Selon lui, la bonne méthode est de « travailler ensemble, avec un groupe, et non des mini groupe. »

 

Il s’en est également prit à la Ministre des Droits des femmes et de la Ville, Najat Vallaud-Belkacem, à qui il reproche d’utiliser trop souvent le tutoiement : « Écoutez, on n’est pas au PS, ici. Le tutoiement n’est pas de mise. » Cette dernière avait, en effet, utilisé le tutoiement pour s’exprimer à un de ses collègues.

Elle s’est, à nouveau, faite remarqué, selon le journal L’Express, lorsqu’elle devait annoncer une nomination. En effet, elle s’est mise à chercher dans ses affaires, la note qu’elle devait lire.

 

Par ailleurs, au sein de ce même Conseil des Ministres, Manuel Valls a clairement dit qu’il « fallait avancer vite, et ce quelles que soient les manœuvres de retardement du Sénat », comme par exemple la réforme territoriale qui a été retirée de l’ordre du jour du Sénat.

Laurent Fabius s’est également longuement exprimé, au détriment de Fleur Pellerin, placée sous sa tutelle, sur le tourisme en insistant sur des points aussi pratiques que le prix des taxis à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle ou le temps d’attente des bagages

Trackbacks/Pingbacks

  1. Mis en examen de Sarkozy : Valls estime que les faits sont graves - France | Actu politique - 2 juillet 2014

    […] ce matin sur BFM TV et RMC, le Premier Ministre a souligné que les faits reprochés à Sarkozy étaient graves, en rappelant que ce dernier était […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins