France, International, News

Coupe du Monde : Filippetti estime qu’on « a tous un peu d’Algérie en nous »

Publié le 01 juillet 2014 à 13:05 - 1 commentaire

 A quelques heures du match hier soir opposant l’Algérie et l’Allemagne, la Ministre de la Culture et de la Communication a répondu à Marine Le Pen sur RMC et BFM TV en disant que « nous avons tous un peu d’Algérie en nous. »

« La France a une histoire particulière avec l’Algérie et on est tous concernés. On vibre tous un peu quand on a un match d’un pays qui est aussi fortement lié à l’histoire de notre pays » a-t-elle déclaré

La Présidente du Front National avait souhaité que l’on « mette fin à la double nationalité franco-algérienne » suite aux incidents provoqués par la qualification de l’Algérie en huitième de finale. Aurélie Filippetti estime que ses paroles sont « hors de propos » : « Elle cherche un dérivatif aux polémiques qui l’ont opposée à son père tout récemment, et ça n’a rien à voir » avant d’ajouter que « le sport c’est avant tout une fête, donc les violences sont condamnables. Il ne doit pas y avoir de violences dans le foot. »

 

La Ministre de la Culture et de la Communication a également rappelé les liens que la France avait avec l’Algérie : « On a tous un petit peu d’Algérie en nous. On a fêté le centenaire d’Albert Camus, qui était un immense écrivain français, né en Algérie, qui avait une passion pour l’Algérie, et pour le football. On est tous un peu concernés, évidemment, et on vibre tous un peu, quand on a un match d’un pays qui est aussi fortement lié à l’histoire de notre pays. »

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’Algérie participera au défile du 14 juillet - France | Actu politique - 7 juillet 2014

    […] une polémique lancée dans les deux pays, l’Algérie participera finalement au défilé du 14 […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins