France, News

La mairie d’Asnières, lieu de tournage d’un film pornographique

Publié le 01 juillet 2014 à 12:45 - 0 commentaire

18955819

L’ancien maire de la ville d’Asnières-sur-Seine aurait autorisé le tournage d’un film à caractère pornographique dans les locaux de l’Hôtel de Ville.

Le 1er et 2 avril dernier, quelques jours avant de quitter son fauteuil de maire, Sébastien Pietrasanta permet à son adjoint chargé de la communication et également réalisateur de tourner un court-métrage au scénario surprenant dans les locaux de la mairie, rapporte Le Point.fr.

Cherchant des financements pour son projet de film, le cinéaste avait lancé un appel aux dons sur Internet. Souhaitant contribuer, son ami le maire d’Asnières-sur-Seine lui a alors proposé un lieu de tournage à titre gracieux : l’Hôtel de Ville.

Selon Manuel Aeschlimann, il s’agit d’un film pornographique, mais le réalisateur dément ces accusations. Dans le scénario, peu subtil, un policier décide de vendre ses filles à un producteur de films X pour financer la nouvelle poitrine de sa bimbo de femme.

Selon le magazine, l’ancien maire pourrait encourir des poursuites pénales pour avoir prêté gracieusement les lieux à son adjoint-réalisateur. Il est normalement obligatoire de faire payer l’utilisation des salles d’une mairie. Ce tournage pourrait donc s’apparenter à de la prise illégale d’intérêts pour l’adjoint ainsi que de complicité de prise illégale d’intérêts pour Sébastien Pietrasanta. Une accusation que réfute l’ancien maire dans les colonnes du Parisien : « On accorde souvent des gratuités ou des remises pour des associations. Pour moi, il n’y a aucun favoritisme », explique-t-il.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins