EELV

Les écolos choisissent leur nouveau chef

Publié le 01 décembre 2013 à 13:01 - 0 commentaire

imgres

Europe Ecologie–Les Verts organisait ce samedi son Congrès à Caen. La motion majoritaire ainsi qu’une autre motion se sont accordées pour porter Emmanuelle Cosse à la tête du parti. Une victoire pour la ministre Cécile Duflot.

 

Question d’arithmétique. C’est Emmanuelle Cosse qui l’a remportée lors du vote des délégués. Sa motion « Pour un cap écologiste », soutenue par Cécile Duflot, a fusionné avec « Via écologica » de Stéphan Gatignon. Ils représentent à eux deux plus de 55% des suffrages des militants écolos. Ils étaient opposés à trois autres motions, plus à gauches, dont celle d’Eva Joly, « Love ». La candidate malheureuse à la dernière présidentielle n’a même pas atteint les 10% auprès des militants.

 

Un Congrès qui n’arrange rien aux problèmes

 

EELV reste un parti divisé et inaudible sur la scène politique. Déjà les tensions de mauvais perdants se font sentir. Yves Cochet, qui portait « La motion participative » a dépassé les 20%. Il dénonce un non-partage du pouvoir « anti démocratique » au sein du parti : «  Sur le papier, ils ont gagné mais politiquement c’est honteux », avant de scander : « Il est anormal que le même groupe dirige deux ministres, la présidence du groupe au Sénat, la présidence du groupe à l’Assemblée nationale et la direction du parti. »

 

Les ministres verts, Cécile Duflot et Pascal Canfin, soutiennent tous deux la motion arrivée en tête. Idem pour les chefs de file des parlementaires, que ce soit Jean-Vincent Placé au Sénat ou François de Rugy à l’Assemblée nationale.

 

Pascal Durand rend son tablier

 

Le secrétaire nationale du parti avait fixé un « ultimatum » au gouvernement en septembre dernier au sujet de la transition énergétique. Une initiative forte et peut appréciée par le gouvernement et notamment Cécile Duflot, la vraie patronne des Verts. C’est d’ailleurs la ministre qui téléguide depuis le début la direction d’EELV. Après l’éviction de Pascal Durand, elle a pris soin de faire monter une motion qui soutienne l’action du gouvernement. L’ancienne secrétaire nationale entend bien conserver sa place dans les rangs de l’Exécutif encore quelques temps. Avec Emmanuelle Cosse, elle sait donc qu’elle peut rester sereine dans l’équipe de Jean-Marc Ayrault.

 

Loïc BESSON

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins