Election municipale 2014, France, News

Municipales: NKM vire sa tête de liste dans le 2e arrondissement

Publié le 02 mars 2014 à 11:25 - 1 commentaire

NKM

Nathalie Kosciusko-Morizet a demandé à sa tête de liste dans le IIe arrondissement Hélène Delsol de redéposer sa liste, pour n’avoir pas respecté l’accord signé entre l’UMP, l’UDI et le MoDem.

« Il lui est demandé expressément de redéposer sa liste, faute de quoi elle ne sera plus notre tête de liste », a assuré Jérôme Peyrat, conseiller politique de la chef de file de l’UMP à Paris. Interrogée par le Lab d’Europe 1NKM avait affirmé qu’Hélène Delsol n’était plus tête de liste dans le 2e, en raison de son incapacité à rassembler.

Selon l’accord UMP-centre signé fin décembre, le trio de tête de la liste du IIe arrondissement (actuellement acquis à la gauche) devait être constitué de Hélène Delsol, de Christophe Lekieffre (UMP) et de Catherine Michaud (UDI, présidente de Gaylib).

Sur Twitter, Hélène Delsol a opposé à NKM une fin de non-recevoir : « J’ai écouté le terrain pour composer ma liste. Les électeurs jugeront. RDV le 23 mars 2014 ».

Réactions

1 commentaries

  1. Marjabski dit :

    Ouf ! Bon débarras ! Beaucoup d’habitants du 2° n’ont jamais compris le choix de NKM désignant H Delsol comme candidate. Cette personne de mentalité « Versaillaise », obtus, prétentieuse, bornée ne représentait pas l’image que le 2° se fait de la société en 2014. NKM aurait perdu beaucoup de votes si elle avait maintenu Mme Delsol. Maintenant H. Delsol qui se présentait comme tête de liste avant la nomination officielle, fera certainement de la résistance et continuera à faire croire qu’elle représente NKM. Il est urgent de faire savoir et d’organiser des réunions avec C.Lekieffre pour qu’on le connaisse mieux.


Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins