France, News

Défilé du 1er mai: le FN mobilise pour les européennes

Publié le 02 mai 2014 à 11:26 - 0 commentaire

marine_le_pen.4

Le défilé du 1er mai  a fait office de meeting de campagne pour le Front National.Le parti vise la première place aux élections européennes.

Les  défilés du 1er Mai sont une bonne manifestation pour mobiliser les Français!  Marine le Pen l’a bien compris. Hier,  la présidente du parti frontiste a fait une démonstration de force  devant le Palais Royal de l’Opéra. Malgré la pluie et un groupe de Femens venue jouer les trouble-fête en début de cortège, le défilé du Front National a rassemblé 20 000 personnes selon le Parti, 5 300 selon la préfecture de police.

Foule devant laquelle Marine Le Pen a prononcé un discours de mobilisation pour les élections européennes.« Ne me décevez pas et allez voter », a-t-elle demandé à ses militants. « Faites votre devoir de patriote. C’est un rendez-vous crucial, beaucoup plus qu’il n’y paraît. C’est le moment de s’interroger sur l’Union européenne » et « de dire stop! ». Pendant 45 minutes, elle a cherché  à convaincre  les sympathisants de l’importance de ce scrutin.

Après les municipales,  Marine Le Pen veut inscrire sa formation politique comme le premier parti aux européennes. Plusieurs sondages publiés les semaines précédentes donnent son parti favori du vote du 25 mai. Des statistiques qui permettent à la présidente du parti de l’extrême droite de faire le pari d’arriver en tête au soir de l’élection. »Si le peuple français nous place en tête, le président de la République ne pourra pas ignorer le rejet de la construction européenne qui se sera exprimé ».

La dernière fois où le Front National avait réalisé un bon score lors des européennes remonte en 1989. Il avait récolté 11,73% des suffrages. En 2009, la formation frontiste n’avait recueilli 6,3% des voix.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins