International, News

Front National : dépôt de plainte envisagé contre Madonna

Publié le 02 juin 2012 à 21:12 - 3 Commentaires

Nul  n’ignore que la provocation est le principal fond de commerce de la chanteuse. A Tel Aviv en Israël, elle a réitéré. L’objet du scandale ?  Le visage de Marine Le Pen une croix gammée sur le front.

Sur un écran géant défilent des visages de dictateurs, de dirigeants politiques et religieux parmi lesquels Sarah Palin, Hu Jintao, Hitler et  Benoît XVI, des visages d’adolescents assassinés par balles, les danseurs sur une corde simulant un suicide par arme à  feu sur la tempe.  Le montage vidéo est projeté en prélude à la chanson « Nobody knows me » . Traduction : personne ne me connaît.  Comprenez aussi avec l’appui des images qui s’enchaînent une autre traduction sous-jacente  « personne ne sait de quoi  je suis capable ».   
Le visage de Marine Le Pen, candidate dans la 11 ème circonscription du Pas-de-Calais apparaît donc pendant quelques secondes avec une croix gammée apposée sur le front avant un personnage composite ressemblant à Adolf Hitler.  Les clichés incriminés ont été confiés à l’avocat du Front National pour étudier la suite à donner à cette affaire. Rappelons qu’en 2006, déjà Jean-Marie Le Pen apparaissait dans une vidéo sur écran géant qui l’associait  à Saddam Hussein et Ben Laden.

CB

Réactions

3 commentaires

  1. Dave Geek dit :

    Ce qui s’appelle mettre lard…l’art au service de la politique. Cela prouve l’impact de l’image de Mme Le Pen dans le monde entier. La blonde a réussi son coup en choisissant comme attachée de presse Madonna la superstar.

  2. Paul Ochon dit :

    Le produit français, le meilleur s’exporte jusqu’à Tel Aviv, vive la France !

  3. Dinar dit :

    Elle s’est pris un coup de vieux la madonna avec sa provoc à 2 balles; montrer bla tronche Hitler en Israel…elle prend pas grand risque


Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  Dix députés iraniens – sur 290 – ont demandé au ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, que Laurent Fabius ne vienne pas à Téhéran, selon l’agence semi-officielle Isna. De son côté l’agence Fars, proche des conservateurs, cite un des anciens représentants du Guide suprême Ali Khamenei, au sein des Gardiens de la révolution, […]
Lire la suite
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • Les prénoms de la discorde !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins