France, Les affaires, News

Mis en examen de Sarkozy : Chartier croit en son innocence

Publié le 02 juillet 2014 à 10:37 - 0 commentaire

Invité ce matin sur I>TELE, le député UMP Jérôme Chartier croit en l’innocence de Sarkozy même s’il estime qu’il n’a pas « ses chances pour 2017. »

Ce proche de François Fillon a déclaré : « Je crois en l’innocence de Nicolas Sarkozy. Jee lui apporte mon soutien et lui redis mon amitié. »

Il a, par ailleurs, rappelé qu’il l’a soutenu durant les différentes campagnes : « J’ai fait de nombreuses campagnes pour Nicolas Sarkozy, je l’ai soutenu activement lorsqu’il était président de la République en 2007, en 2012. »

 

« Les amis de Nicolas Sarkozy » parlent d’un acharnement, d’un complot contre l’ancien chef de l’Etat, comme le député du Nord Sébastien Huygue hier sur Twitter : « Il suffit qu’il se dise que @NicolasSarkozy pourrait revenir à l’automne pour qu’1 procédure judiciaire s’enclenche contre lui #acharnement. »

Jérôme Chartier, quant à lui, pourrait s’interroger d’ici quelques mois sur un possible acharnement : « Je ne voudrais pas que d’ici quelques mois, on se rende compte que tout cela s’évanouisse, disparaisse en fumée, parce que, dans ce cas-là, je m’interrogerais de façon légitime sur les raisons pour lesquelles la justice a déterminé de tels chefs de mise en examen.  Je m’interrogerais sur un possible acharnement. »

 

Cependant, il ne pense pas que l’ancien Président de la République soit le meilleur candidat pour l’élection présidentielle de 2017 : « Je ne pense pas que Nicolas Sarkozy soit le meilleur candidat pour représenter toute la droite à l’élection présidentielle. » Mais, si jamais, il se présente, il trouvera en face de lui François Fillon et Jérôme Chartier : « Si Nicolas Sarkozy souhaite être candidat à l’élection présidentielle, il sera candidat à la primaire, il trouvera François Fillon en face de lui et moi en face de lui qui lui expliquerai les raisons pour lesquelles je pense qu’il n’est pas le meilleur candidat. »

 

Rappelons qu’après environ 15 heures de garde à vue dans les locaux de l’office anti-corruption (Oclciff), Nicolas Sarkozy a été conduit au pôle financier du TGI de Paris pour y être présenté aux juges.

Celles-ci l’ont mis en examen pour recel de violation du secret professionnel, corruption et trafic d’influence actifs.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins