Economie, France, News

Automobile : le marché français replonge

Publié le 02 septembre 2013 à 14:59 - 0 commentaire

Wireing Loom InstallationLes immatriculations de voitures neuves ont replongé de 10,9% en France, au mois d’août, effaçant la très légère reprise en juillet. Cependant, la tendance sur le marché automobile devrait s’améliorer un peu d’ici la fin de l’année, selon les professionnels interrogés par l’AFP. Seulement 85.565 voitures ont été écoulées le mois dernier, une période traditionnellement très faible pour les ventes car certaines concessions sont fermées. C’est le mois d’août le plus mauvais jamais connu depuis 1997/98, selon le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Presque tous les constructeurs ont souffert, généralistes comme spécialistes du haut de gamme. Le groupe Renault est l’un des rares à avoir résisté, grappillant 1,7%, grâce à la Clio IV et à son petit crossover Captur. L’américain General Motors a bondi de 15,9%, tiré par Chevrolet, et l’italien Fiat de 9,9%. Le japonais Toyota a limité la casse, enregistrant une baisse de 0,4%. A l’inverse, le numéro un français PSA Peugeot Citroën a chuté de 17,3%, avec une baisse similaire de ses deux marques. Le géant allemand Volkswagen s’est effondré de 24,3%, l’américain Ford de 19,2%, le japonais Nissan de 18,7% et l’allemand Daimler (propriétaire de Mercedes et de Smart) de 37,8%. Ce dernier a souffert du blocage par l’Etat français des immatriculations de certains modèles de sa marque Mercedes depuis la mi-juin. Sur huit mois, la chute globale du marché atteint 9,8% en données brutes et 8,7% à nombre de jours ouvrables comparables, ce qui fait dire au porte-parole du CCFA que la baisse peut être contenue à -8% cette année, après -14% en 2012.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins