France, News

Harlem Désir dénonce un « esprit munichois » dans l’opposition

Publié le 02 septembre 2013 à 14:02 - 1 commentaire

Harlem DésirLe premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, a dénoncé dimanche sur Radio J un « esprit munichois » chez des dirigeants de l’opposition qui émettent des réserves au sujet d’une action militaire de la France en Syrie. « Je ne voudrais pas que les mêmes qui recevaient M. al-Assad un 14 juillet montrent aujourd’hui un esprit munichois face à ces atrocités », a-t-il lancé. Pour rappel, les accords de Munich furent signés en septembre 1938 par l’Allemagne nazie, la France, la Royaume-Uni et l’Italie et conduisirent au démembrement de la Tchécoslovaquie.

« Si ces propos ne sont pas retirés, ils créent les conditions d’un débat parlementaire extrêmement tendu et difficile », a estimé Christian Jacob, président du groupe parlementaire UMP, à quelques jours de la session extraordinaire du Parlement consacrée à la Syrie. Il a par ailleurs rappelé son souhait de voir François Hollande demander au gouvernement d’engager sa responsabilité devant l’Assemblée à l’occasion de ce débat mercredi. Plusieurs responsables de l’opposition, UMP ou UDI, ont comme Christian Jacob très vite réagi aux propos de Harlem Désir, les jugeant « indignes » et demandant des excuses.

Trackbacks/Pingbacks

  1. « Esprit munichois » : Claude Bartolone désavoue Harlem Désir - France | Actu politique - 3 septembre 2013

    […] président PS de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, a déploré lundi les propos d’Harlem Désir, sur « l’esprit munichois » de certains dirigeants de […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins