France, International, News

Syrie : la droite de plus en plus insistante pour la tenue d’un vote

Publié le 02 septembre 2013 à 15:30 - 0 commentaire

assemblee-nationaleUne dizaine de parlementaires UMP du courant de la Droite populaire, dont l’ancien ministre Thierry Mariani, annoncent qu’ils refuseront de participer aux débats à l’Assemblée et au Sénat sur la Syrie, mercredi, s’ils ne sont pas suivis de votes. «Alors que les députés britanniques ont exprimé leur avis sur le dossier syrien, et que Barack Obama, sans même que la Constitution américaine ne l’y oblige, a décidé de soumettre au vote du Congrès sa décision d’engager des frappes en Syrie (…) les seuls qui n’auront pas à se prononcer sur l’engagement des forces armées en Syrie seront donc les parlementaires français», soulignent-ils dans un communiqué.

«Ainsi, François Hollande fait le choix de s’en remettre uniquement à l’avis du Congrès américain qui se prononcera le 9 septembre prochain. Il s’agit là d’un nouveau coup porté à notre souveraineté», poursuit le texte. Ont signé cet appel les députés Gérald Darmanin, Jean-Pierre Decool, Lionnel Luca, Thierry Mariani, Philippe Meunier, Jacques Myard, Bernard Reynès, Patrice Verchère, Philippe Vitel et Michel Voisin, et le sénateur Philippe Marini. Un peu plus tôt dans la journée, c’est Nathalie Kosciusko-Morizet qui estimait, sur BFMTV et RMC, que la «faiblesse» du président de la République «l’oblige» à faire voter le Parlement sur l’engagement militaire de la France en Syrie. «Sur la question du vote (…) la constitution n’y oblige pas, et le président de la République peut choisir. Le problème c’est qu’aujourd’hui il est tellement affaibli (…), il a une position tellement incertaine qu’on a l’impression qu’il n’y a pas d’autres solutions », a jugé la candidate UMP à la mairie de Paris. Au contraire, le président du parti, Jean-François Copé s’est prononcé contre un vote à l’assemblée, dans un entretien au Monde , paru le 2 septembre. « C’est à lui de choisir », a-t-il déclaré, se référant au président de la République.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins