Les affaires, News

Faouzi Lamdaoui, le conseiller de François Hollande qui aimait trop les pains au chocolat

Publié le 02 novembre 2013 à 11:14 - 0 commentaire

53a8ad40113bdc55b62b9b5ae6d3ea4a

Selon « Charlie Hebdo », l’ancien bras droit du président aurait abusé du service de protection des hautes personnalités.

Faouzi Lamdaoui est soupçonné par le journal d’avoir frauduleusement bénéficié du service de protection des hautes personnalités. Mais une sombre histoire de pain au chocolat aurait mis fin à ce privilège.

Il espérait un ministère, pourtant le collaborateur le plus proche de François Hollande depuis 2003, homme à tout faire a hérité d’un simple rôle à l’arrivée de son mentor à l’Elysée : conseiller chargé de l’égalité et de la diversité. Un poste qui donne droit à un bureau à l’hôtel Marigny, en face de l’Elysée, mais pas à un chauffeur. Embêtant, pour Faouzi Lamdaoui, qui perd son permis de conduire quelques mois plus tard, après de nombreux excès de vitesse, relate Charlie Hebdo.

 

En mai 2013, le conseiller élyséen reçoit une série de lettres anonymes faisant allusion à la guerre au Mali et le menaçant de mort. Il bénéficie alors du service de protection des hautes personnalités (SPHP) et la voiture avec chauffeur qui va de pair. Une enquête sur les menaces est également ouverte, sans que les policiers parviennent à remonter la piste.

Mais le 30 juillet un de ses coups de sang va le perdre. A peine entré dans sa voiture, il s’en prend au policier chargé d’assurer sa protection, qui n’aurait pas respecté « la consigne ». Car Faouzi Lamdaoui exige qu’un pain au chocolat l’attende chaque matin dans le véhicule. Le policier, ancien légionnaire chevronné, refuse d’aller « faire les courses à la boulangerie », affirme un syndicaliste de l’UNSA police. Le conseiller appelle immédiatement le SPHP pour se plaindre, et la mission de protection est maintenue… pour deux jours seulement.

« Au plus haut sommet de l’Etat, on a estimé qu’il fallait mettre un terme à cette histoire », confie un policier à Charlie Hebdo. L’hebdomadaire a tenté, sans succès, de contacter Faouzi Lamdaoui et le rapport sur l’incident du pain au chocolat a disparu.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins