France, News

Trafic peu perturbé sur les routes à cause de l’écotaxe et l’équitaxe

Publié le 02 décembre 2013 à 16:18 - 1 commentaire

Des mouvements des routiers contre l’écotaxe et des opérations escargot des centres équestres contre la hausse de la taxe sur la valeur ajoutée devaient avoir lieu ce lundi sur les routes de France mais finalement, le trafic n’a été que faiblement perturbé.

Pour commencer, le collectif indépendant de routiers « Alain Spinelli » a dû annuler ses opérations escargots suite à un manque de participants : « On est malheureusement contraints et forcés d’annuler, faute d’un nombre suffisant de camions mobilisés ».

Toutefois, le patron du collectif a déclaré que « près de 200 camions ont participé aux barrages filtrants organisés dans l’Hexagone. Nous avons atteint une partie de l’objectif. Alain Spinelli va être reçu par le ministre des Transports. Il va y avoir une vraie remise à plat de l’écotaxe, les tables rondes vont être élargies à ceux qui représentent la base ».

 

Pour la manifestation contre l’équitaxe afin de dire non à une hausse de la TVA sur les activités des centres équestres, la mobilisation n’était pas non plus au rendez-vous puisque seulement une vingtaine de véhicules étaient présents.

Une centaine de camions était également présent sur les autoroutes en direction du Salon du Cheval

 

En province, malgré les 200 camions, il n’y a pas eu d’importants bouchons.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ecotaxe : Ségolène Royal est favorable à une remise à plat - France | Actu politique - 3 avril 2014

    […] Royal, a déclaré ce jeudi qu’elle souhaitait « remettre à plat les choses concernant l’écotaxe afin de voir quelles sont les autres possibilités que nous avons pour dégager des […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins