France, News

Ecotaxe : Ségolène Royal est favorable à une remise à plat

Publié le 03 avril 2014 à 18:56 - 2 Commentaires

3485835_royal_640x280

 

La nouvelle ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Ségolène Royal, a déclaré ce jeudi qu’elle souhaitait « remettre à plat les choses concernant l’écotaxe afin de voir quelles sont les autres possibilités que nous avons pour dégager des financements ».

Lorsque Michel Boutant, le président PS du conseil général de la Charente, a demandé aujourd’hui à Ségolène Royal en déplacement à Poitiers si elle pouvait débloquer le projet d’écotaxe sur lequel François Hollande avait reculé en début d’année, elle a répondu qu’elle « allait réfléchir même si elle n’était pas la seule à décider et en rappelant que les français payent déjà beaucoup d’impôts : « Les Français ont déjà payé beaucoup d’impôts supplémentaires, l’écotaxe est un impôt, j’en comprends bien le sens: il s’agit de taxer ceux qui polluent, mais j’ai toujours dit que, pour respecter la citoyenneté, l’écologie ne doit pas être punitive et on ne doit pas taxer des gens s’ils n’ont pas le choix de prendre le transport propre ».

 

Le leader des Bonnets rouges a réagi au sujet de l’écotaxe : « Ce qu’on demande, c’est le maintien de la gratuité des routes en Bretagne et donc la suppression définitive de l’écotaxe ».

 

Elle s’est également exprimée sur le gaz de schiste où elle est favorable à un réexamen : « il faut prendre le temps de l’écoute et l’expertise du sujet ».

Au sujet du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, elle a dit que le gouvernement attendait le «déroulement de l’ensemble des procédures», tout en précisant que les «économies d’énergie et la mutation énergétique seraient ses priorités ».

 

Rappelons qu’en 2009, elle était contre le projet de taxe carbone de Nicolas Sarkozy : « il s’agit d’un impôt absurde, un impôt injuste, un impôt historiquement décalé dans le temps, et trop pénalisant pour les ménages modestes ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ecotaxe: Ségolène Royal propose de nouvelles pistes - France | Actu politique - 30 avril 2014

    […] du Sénat hier, la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal entend remettre à plat ce dispositif.  Elle a présenté plusieurs pistes susceptible de remplacer cet impôt. Actée lors du Grenelle […]

  2. Un sénateur socialiste a effectué un sit-in sans durée déterminée devant la préfecture de Charente pour protester contre la carte des régions - France | Actu politique - 14 juillet 2014

    […] Michel Boutant, sénateur et président socialiste du Conseil général de Charente, s’est posé dès hier après-midi devant la préfecture à Angoulême pour protester contre la fusion de la région Poitou-Charentes avec le Centre. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins