France, News

Najat Vallaud-Belkacem : al-Assad « se sait acculé et n’a d’autre réponse que la menace »

Publié le 03 septembre 2013 à 14:55 - 1 commentaire

Interrogée sur I-Télé par Christophe Barbier, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, a notamment réagi aux déclarations du président syrien Bachar al-Assad dans son interview accordée au Figaro. « Il fait ce que fait un dictateur. Un dictateur fou sans doute », a analysé Najat Vallaud-Belkacem. « Il se sait acculé et il n’a d’autre réponse que la menace », a-t-elle ajouté. Al-Assad avait déclaré que « dans la mesure où la politique de l’État français est hostile au peuple syrien, cet État sera son ennemi ».

La porte-parole du gouvernement a par ailleurs rappelé que le rôle de la France et de la communauté internationale, en cas d’intervention en Syrie, n’était pas de renverser Bachar el-Assad, ni de libérer le peuple syrien « mais de sanctionner cet acte d’une violence inouïe ». Concernant la question d’un hypothétique vote à l’Assemblée sur l’intervention en Syrie, réclamé par l’UMP, les Verts mais aussi certains socialistes, Najat Vallaud-Belkacem a réaffirmé que selon la Constitution, « c’est à François Hollande de décider ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Vallaud-Belkacem : « Oui, la France dit non » à la Roumanie dans Schengen - France | Actu politique - 27 septembre 2013

    […] Najat Vallaud-Belkacem a affirmé  que les conditions d’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l’espace Schengen n’étaient actuellement « pas réunies »  confirmant ainsi  les propos de François Hollande rapportés par Europe 1. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins