News, sondage

Sondage BFMTV Roms: 65% des Français plus proches de Manuel Valls

Publié le 03 octobre 2013 à 14:13 - 0 commentaire

3179907_valls-bfm

 

65% des Français se sentent plus proches de Manuel Valls que de Cécile Duflot, sur la question de l’intégration des Roms: c’est ce que révèle un sondage exclusif CSA pour BFMTV.

La question des Roms fait clairement pencher l’opinion du côté des convictions de Manuel Valls. Selon un sondage exclusif CSA pour BFMTV publié mercredi soir, sur la question de l’intégration des Roms, 65% des Français se sentent plus proches du ministre de l’Intérieur, qui pense que seule une minorité de Roms peuvent s’intégrer, en raison de leur mode de vie.

A l’inverse, seuls 28% des Français se disent plus proches de Cécile Duflot, la ministre EELV du Logement, qui désapprouve les propos de Manuel Valls, et lui reproche de mettre en danger le pacte républicain. 7% seulement ne veulent ou ne savent pas trancher entre les positions antagonistes des deux ministres.

: 56% des sympathisants de gauche soutiennent également le ministre de l’Intérieur sur la questions des Roms, jugeant que seule une minorité d’entre eux a la capacité de s’intégrer sur le territoire français. En face, seuls 39% se rangent derrière les accusations de Cécile Duflot.

, 78% des sympathisants de droite (UDI et UMP confondues) sont en accord avec Manuel Valls (contre 17% d’accord avec Cécile Duflot). Au Front national, 69% rejoignent la position du ministre de l’Intérieur (contre 26% celle de la ministre du Logement).

En considérant les électeurs de François Hollande au premier tour de la présidentielle de 2012, on trouve encore 57% des personnes interrogées d’accord avec les propos de Manuel Valls. Cette proportion monte à 71% chez les électeurs de Marine Le Pen, et même à 78% chez les électeurs de Nicolas Sarkozy (graphique ci-dessous).

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins