France, News

Rachida Dati: « l’élite », contrairement à la France, est « raciste »

Publié le 03 décembre 2013 à 14:39 - 1 commentaire

dati dati

 

 

Rachida Dati, maire (UMP) du VIIe arrondissement de Paris, a déclaré que « l’élite », contrairement à la France, était « raciste » et a accusé la gauche d’avoir favorisé « le communautarisme et les intégrismes » et d’avoir « cassé » la « marche des Beurs » de 1983.

L’ex-Garde des Sceaux était sur le plateau de LCI et Radio Classique : « Le Front National, que je sache, n’a jamais encore été au pouvoir. Quand le Front National a été à l’Assemblée Nationale c’était quand même la gauche qui était au pouvoir. Moi, je considère que la gauche a favorisé le communautarisme et les intégrismes. Le vrai responsable, c’est la gauche. »

« Dans les années 1980, cette fameuse marche dite des Beurs, c’était une marche pour l’égalité des droits. C’est la gauche qui a rebaptisé cette marche en marche des Beurs, c’est-à-dire qu’elle a considéré que ce n’étaient pas des vrais citoyens » mais « des citoyens de deuxième zone puisqu’elle n’a pas voulu leur laisser leur citoyenneté pleine et entière en les débaptisant, si je puis dire », a poursuivi Rachida Dati.

« Cette marche, ils l’ont instrumentalisée puisqu’ils en ont eu peur, ils l’ont cassée. Ils ont créé SOS Racisme qui a créé un droit à la différence pour communautariser une partie de nos compatriotes. Il faut que la gauche assume ses échecs en matière d’intégration et de maîtrise des flux migratoires », a-t-elle martelé.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Rachida Dati : « Paris n’est pas le Bronx » - Election municipale 2014 | Actu politique - 10 décembre 2013

    […] lundi soir sur BFM TV, la vice-présidence de l’UMP a réagi aux propos de Frédéric Péchenard disant que « Paris commence à rassembler au […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins