Assemblée Nationale, France, News

Le GIGN envahit l’Assemblée Nationale pour…un exercice de sécurité

Publié le 04 février 2014 à 19:45 - 0 commentaire

Lundi matin, une centaine de gendarmes d’élite se sont introduits dans l’Assemblée Nationale pour un simple exercice de sécurité.

Il s’agissait d’un exercice afin d’être prêt à faire face aux menaces de prises d’otages à l’Assemblée nationale.  Dans cet exercice qui a lieu chaque année, des terroristes se sont introduits à 9h30 au sein de l’hémicycle avec des couteaux et des armes à poings. Après que les parlementaires soient détenus, le «collectif anti-tout» a affiché ses revendications. Un huissier est blessé par arme blanche par l’un des preneurs d’otages.  Au final, l’assaut est donné à 10h40. Tous les députés ont été libéré. Les terroristes, eux, ont compté deux morts dans leurs rangs.

Le personnel de l’Assemblée Nationale a « joué » son propre rôle tandis que les pseudos terroristes étaient des hommes du GIGN.

 

Il n’y avait pas de séance publique ce lundi, par conséquence presque aucun député. Cependant, le Président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone, a pris part à cette simulation. Il a même tweeté une photo de ces hommes du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale, casqués et armés, avançant en file indienne vers la salle des Quatre Colonnes.

 

Claude Bartolone a, par ailleurs, expliqué que « cette situation pourrait très bien se produire un jour » car depuis 2006, l’Assemblée Nationale a dû déplorer « une quinzaine d’intrusions extérieures ».

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins