France, Les affaires, News

Hortefeux souhaite la candidature de Sarkozy à la présidence de l’UMP et également pour 2017

Publié le 04 juin 2014 à 11:50 - 3 Commentaires

7763632735_brice-hortefeux-etait-l-invite-de-rtl-ce-jeudi-8-aout

 

Dans une interview accordée aujourd’hui au journal Le Monde, l’ancien Ministre de l’Intérieur a réaffirmé son soutien à l’ancien chef de l’Etat en le désignant comme seul personne capable de diriger l’UMP et de représenter l’UMP lors de l’élection présidentielle de 2017.

Alors que Nicolas Sarkozy est au centre de plusieurs affaires dont l’affaire Bygmalion, le député européen juge que « le retour de Nicolas Sarkozy qui était une possibilité, devient une nécessité. C’est pour cela qu’il soit être candidat à la présidence de l’UMP lors du congrès prévu le 12 octobre prochain. »

 

Concernant l’élection présidentielle de 2017, si Nicolas Sarkozy  est le seul responsable à pouvoir qualifier la droite au second tour, c’est parce qu’il « est le seul dirigeant à avoir trouvé les mots, les gestes et les actes capables d’endiguer la progression du FN. Il l’a montré de manière spectaculaire en 2007 et l’a encore confirmé en 2012, en arrivant dix points devant la candidate du FN alors que les sondages les avaient donnés à égalité.

De plus, comme le maire de Bordeaux, Alain Juppé, il est opposé au fait que l’ancien chef de l’Etat soit candidat à une primaire avant l’élection car « Une primaire est utile lorsqu’il y a incertitude. Elle devient inutile lorsqu’un choix s’impose naturellement car elle encourage des combats stériles. »

 

Par ailleurs, Brice Hortefeux s’est également exprimé sur Nicolas Sarkozy qui apparaît dans l’affaire Bygmalion (même si Hortefeux estime que « ce n’est pas une affaire mais un feuilleton car à chaque fois que le nom de l’ancien Président est cité, peu à peu la vérité apparaît et démontre que sa mise en cause n’était aucunement fondée ») et en particulier sur les accusations de Jean-François Copé : «Je tombe des nues et aspire à ce que l’on tourne la page. Dans une démocratie, on a besoin d’une majorité cohérente pour gouverner et d’une opposition unie, crédible et imaginative. Force est de reconnaître que nous n’avons aujourd’hui ni l’une ni l’autre. ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Villepin défend également Sarkozy - France | Actu politique - 4 juin 2014

    […] Brice Hortefeux, c’est au tour de l’ancien Premier Ministre, Dominique de Villepin d’estimer que Nicolas […]

  2. Le retour de Sarkozy, une « nécessité » selon Hortefeux - France | Actu politique - 5 juin 2014

    […] devient « une néccessité » pour Brice Hortefeux. Depuis l’éclatement de l’affaire Bygmalion, le clan UMP ne cesse de réclamer le […]

  3. Nabilla tâcle le Président de la République - France | Actu politique - 12 juin 2014

    […] el résultat est surprenant. Nabilla est allée vérifier le nombre de followers de François Hollande et a constaté avec sarcasme qu’elle en avait plus. Ni une, ni deux, […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins