International, News

La place Tiananmen, une partie de l’histoire reniée par le gouvernement chinois

Publié le 04 juin 2014 à 16:13 - 0 commentaire

650143-paramilitary-s-vehicle-is-seen-in-front-of-the-portrait-of-late-chinese-chairman-mao-zedong-near-tia

Le gouvernement chinois a décidé de renforcer les mesures de sécurité autour de la place Tiananmen en ce jour du 25° anniversaire des événements qui avaient secoué la communauté internationale. 

Selon Amnesty international, 66 personnes ont été assignées à résidence et d’autres ont même été déplacée en dehors de Pékin afin d’éviter toutes forme de commémoration sur la place Tiananmen. Il y a 25 ans, c’est là que les chars de l’armée chinoise s’en étaient pris à une foule venue manifester pour obtenir la liberté et la démocratie. Ce sont les centaines de morts que les gens veulent célébrer aujourd’hui. Malheureusement, sur place, très peu de gens se souviennent de cette journée noire de l’histoire de leur pays. En effet, à part ceux qui l’ont vécu, les événements de la place Tiananmen ont toujours fait l’objet d’une censure rigoureuse par les autorités. A tel point que les journalistes de l’AFP sur place ont pu constater que la plupart des passants n’avaient aucun connaissance de ce qui s’était passé. Le seul endroit où l’on pourra donc se recueillir sera à Hong Kong. L’ancienne colonie britannique met un point d’honneur à commémorer cet événement chaque année et plus particulièrement cette année. La péninsule a même fait ouvrir un musée en début d’année et s’attend à accueillir 200 000 personnes dans la soirée.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins