International, News

Clive Palmer, milliardaire excentrique à la conquête de l’Australie

Publié le 04 septembre 2013 à 13:13 - 0 commentaire

Un billet de blog intitulé « Titanic, dinosaures et twerking : le milliardaire qui veut diriger l’Australie » paru le 4 septembre sur lemonde.fr dresse le portrait haut-en-couleur de Clive Palmer, excentrique milliardaire australien, candidat aux élections législatives du 7 septembre dans son pays.

Propriétaire de Mineralogy, une entreprise minière florissante, ainsi que d’une usine de raffinage de nickel, Palmer possède également de vastes terrains contenant des gisements de charbon et de minerai de fer dans le Queensland et l’Australie-Occidentale, cinq terrains de golf, trois hôtels de luxe, cent cinquante chevaux de course, cinq avions, une équipe de « footy », et plus de cent voitures anciennes…. Au total, sa fortune est évaluée entre 895 millions et deux milliards de dollars. L’homme d’affaires a finalement décidé de se lancer lui-même en politique, en créant le Palmer United Party, après avoir été pendant des années le plus généreux donateur des Libéraux. Son programme promet à ses concitoyens non seulement une « révolution », mais aussi « la paix dans le monde », il défend tout à la fois la construction du plus grand parc consacré aux dinosaures, une réduction de l’impôt sur le revenu de 15 %, et la fin des inégalités entre les aborigènes et le reste de la population australienne. Celui qui s’est fait connaître dans le monde en lançant la construction du Titanic II a dépensé près de 10 millions de dollars en publicité. Parti de rien, il est aujourd’hui crédité de 8 % d’intentions de vote dans les sondages, ce qui le place au même rang que les Verts. « Je ne me suis pas lancé dans cette élection pour l’argent ou la reconnaissance. Je suis reconnu partout où je vais, et j’ai assez d’argent pour subvenir à mes besoins. La seule chose qui m’importe, c’est d’amener un changement », a-t-il expliqué dans une interview au quotidien britannique The Independent. Mais sa campagne, entre démagogie et démonstration de twerking à la Miley Cyrus (voir vidéo), continue de soulever de nombreuses interrogations en Australie.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins