France

La régularisation proposée pour mettre fin au blocage du terminal ferry de Calais par des migrants syriens

Publié le 04 octobre 2013 à 19:45 - 2 Commentaires

La France a proposé de régulariser la situation des migrant syriens qui bloquent une passerelle piétonne du port de Calais depuis deux jours.

 

Une soixantaine de Syriens occupent depuis deux jours une passerelle piétonne du terminal ferry de Calais, suite au refus de l’Angleterre de leur accorder l’asile. Bloquant l’accès à la passerelle à l’aide de barrières de chantier, les migrants ont également déployé des bâches bleues pour se protéger de la pluie. Pour ajouter au blocage physique de la passerelle, deux-tiers des Syriens ont par la suite entamé une grève de la faim.

 

Après l’échec ce matin d’une intervention policière visant à les déloger (stoppée face à la menace de suicide de deux réfugiés), le préfet du Pas-de-Calais, Denis Robin, s’est rendu sur place accompagné du sous-préfet Alan Gérard, afin de négocier une fin au blocage. Denis Robin a finalement proposé de régulariser la situation de tous les Syriens présents sur la passerelle en procédant à une demande d’asile.

Trackbacks/Pingbacks

  1. La Libye arrête 500 migrants en partance vers l’Europe - International | Actu politique - 4 mai 2015

    […] libyens ont intercepté dimanche cinq bateaux à bord desquels se trouvaient environ 500 migrants originaires d’Afrique qui tentaient de traverser la Méditerranée pour rejoindre […]

  2. La Libye arrête 500 migrants en partance vers l’Europe - International | Actu politique - 4 mai 2015

    […] libyens ont intercepté dimanche cinq bateaux à bord desquels se trouvaient environ 500 migrants originaires d’Afrique qui tentaient de traverser la Méditerranée pour rejoindre […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins