France, Les affaires, News

Jean-Pierre Raffarin sur Buisson: « il y a de quoi tomber de sa chaise »

Publié le 05 mars 2014 à 11:50 - 0 commentaire

Capture d’écran 2014-03-05 à 10.46.46

 

 

L’ancien Premier ministre était interrogé mercredi matin sur France 2, sur les enregistrements de réunions à l’Elysée par celui qui était alors conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson. « Il y a de quoi tomber de sa chaise », « j’ai vu pas mal de choses , j’ai jamais vu ça! », s’est exclamé Jean-Pierre Raffarin,

« Écouter quelqu’un à son insu, c’est d’une extrême violence ». « Ca veut dire qu’il n’y a pas de relation de confiance, que vous préparez des mauvais coups », a poursuivi l’ancien chef de gouvernement.

« C’est inacceptable sur le plan humain et a fortiori à l’Elysée ». « C’est complètement désespérant de la nature humaine », c’est « profondément choquant », « je ne comprends pas ».

Dans cette affaire, celui qui est trompé c’est celui qui est écouté, le président de la République », Nicolas Sarkozy, selon Jean-Pierre Raffarin.

« Il est clair que la politique manque d’éthique », « où sont les grands serviteurs de l’Etat, ces gens qui ont l’éthique au coeur », a soupiré le responsable d’opposition.

« C’est époustouflant », a-t-il insisté. « Cela relève du droit, on est dans des mécaniques quasi policières ».

Le Canard enchaîné et le site internet Atlantico publient mercredi plusieurs extraits d’enregistrements d’échanges entre Nicolas Sarkozy et ses conseillers réalisés à leur insu en 2011 par son conseiller controversé Patrick Buisson.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins