Economie, News

Retraites : la pénibilité en partie à la charge des entreprises

Publié le 05 août 2013 à 15:40 - 0 commentaire

 

D’après le journal Les Echos, les entreprises pourraient être mises à contribution pour financer les «comptes pénibilité». Ceux-ci permettront de compenser en partie l’allongement de la durée de cotisations pour les salariés ayant par exemple travaillé de nuit ou ayant été exposés à des substances cancérigènes. Les salariés concernés cumuleront des points, avec lesquels ils pourront racheter des trimestres de retraite, bénéficier de formations ou encore obtenir un salaire bonifié en cas de fin de carrière à temps partiel.

La mesure est estimée à plus de deux milliards d’euros, et pourrait être financée selon un schéma à trois étages.
La première couche correspondrait à une nouvelle cotisation, payée par tous les employeurs. La seconde couche du financement, dite « surcotisation » concernerait les entreprises dont les salariés sont effectivement exposés à une forme de pénibilité au travail. Enfin la dernière couche serait à la charge de la « solidarité nationale », c’est-à-dire financée par les impôts ou la Sécurité sociale.

La réforme des retraites devrait déboucher sur un allongement de la durée de cotisation et une hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG), ou de la TVA. La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, doit présenter son projet de loi en conseil des ministres le 18.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins