France, News

Propos sur les Roms : un nouvel enregistrement accable le maire de Roquebrune-sur-Argens. Ce dernier est suspendu.

Publié le 05 décembre 2013 à 17:57 - 0 commentaire

Alors que Luc Jousse a été suspendu ce matin par l’UMP départementale afin d’être exclut du bureau politique de mercredi prochain, nous venons d’apprendre que BFM TV s’est procuré aujourd’hui un nouvel enregistrement où il s’en prend à nouveau aux Roms, seulement 2 semaines après ses premiers propos.

Sur ce nouvel enregistrement lors d’une réunion publique le 27 novembre, il déclare : « Les câbles électriques qu’ils nous volent, partout, ils les ont pris, ils les ont brûlés pour les faire chauffer, pour récupérer le cuivre. Et ils ont foutu le feu à leurs propres câbles. Si vous voulez que je sois plus précis, c’est presque dommage que l’on ait donné l’alerte si tôt »

 

Invité sur Europe 1 ce matin, Luc Jousse, avait réagi suite à ses premiers propos, et avait pourtant affirmé que ce n’est pas lui l’auteur de la blague.

Le maire UMP de Roquebrune-sur-Argens a déclaré à Thomas Sotto : « C’est une mascarade, un procès d’intention de mon opposition. Je regrette d’avoir répété une phrase humoristique de quelqu’un du public qui l’a probablement dite. Je vais être clair : je ne m’en souviens même pas ! Je n’ai aucune excuse à présenter aux Roms, je leur demande de bien vouloir respecter la procédure d’expulsion ».

 

Dans cet enregistrement révélé par Mediapart, on peut entendre Luc Jousse prononcé à propos des Roms : « Ils se sont mis à eux-mêmes le feu dans leurs propres caravanes ! Un gag ! Ce qui est presque dommage, c’est qu’on ait appelé trop tôt les secours ! »

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins