France, Les affaires, News

Georges Buisson, le fils de Patrick accuse son père de trahison et nie être à l’origine de la fuite

Publié le 06 mars 2014 à 11:45 - 0 commentaire

1382_buisson_ardent

 

 

Georges Buisson, fils de l’ex-conseiller à l’Elysée Patrick Buisson, dément, dans une interview au Point.fr, avoir divulgué les enregistrements de son père, mais accuse son père de trahison. A noter que les deux hommes, qui ont des intérêts communs au sein de la boîte de conseil Publifact, sont en procès après une demande d’expertise de gestion émanant du fils. 

 

« Je ne suis pas à l’origine des fuites, car je ne dispose tout simplement pas des fichiers », déclare Georges Buisson au site qui l’interroge sur des soupçons portant sur lui. « Je trouve cependant étrange qu’après avoir réalisé des enregistrements clandestins, Patrick Buisson s’étonne d’être lui-même volé ».

Et de poursuivre: « Un jour, en début de quinquennat de Nicolas Sarkozy, il m’a demandé de faire une copie sur CD de deux fichiers présents sur son dictaphone. Il m’a dit qu’il s’agissait de l’enregistrement de sa remise de Légion d’honneur. Mais, en ouvrant au hasard un des documents téléchargés sur le CD, j’ai découvert une conversation politique entre Patrick Buisson, le président de la République et un certain Henri »

« Je lui ai demandé pourquoi il avait enregistré cette conversation politique. Il m’a répondu que c’était pour un éventuel livre sur la période. Il a ajouté, de mémoire : Ça peut toujours servir », poursuit Georges Buisson.Sarkozy

enregistrements

 

Il juge toute l’affaire « triste, mais c’est le début du carême, soit le meilleur moment pour demander pardon ».

 

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins