France, News, UMP

Charles Pasqua regrettre que « l’UMP flageole sur ses convictions »

Publié le 06 juin 2014 à 12:03 - 1 commentaire

Charles PASQUA

Invité  de France Info ce matin, l’ancien Premier Ministre Charles Pasqua a commenté la situation actuelle de l’UMP.

A l’occasion du 70ème anniversaire du Débarquement en Normandie, Charles Pasqua s’est exprimé sur son passé de résistant. Il a profité de cet instant pour donner son avis sur les difficultés que traverse actuellement  le parti de droite.« Je crois qu’à partir du moment où on flageole sur ses propres convictions, il ne faut pas s’étonner du résultat », déclare-t-il à propos de la victoire du Front National aux élections européennes.

Pour Charles Pasqua, c’est la nature de l’UMP qui est à remettre en cause. « l’UMP est un mélange, c’est un rassemblement de gaullistes et de centristes. On ne peut pas dire que tout ça soit un amalgame parfait. Il faut bien reconnaître ça. » De plus, l’ancien premier ministre est opposé à une orientation centriste, à l’inverse d’Alain Juppé favorable pour constituer une plate-forme commune avec l’UDI. « Si l’UMP se laisse trop orienter vers les centristes, elle dégage une portion qui est occupée par d’autres et c’est le cas du Front national », insiste l’ancien sénateur des Hauts-de-Seine.

Selon  Charles Pasqua, la droite doit faire preuve de volonté et de détermination pour retrouver son leadership d’antan. »Dès lors que l’UMP sera décidée à se battre pour ses idées, elle a toute sa place et elle reprendra les positions qui étaient les siennes ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ségolène Royal, en moyenne appréciée des Français - France | Actu politique - 9 juin 2014

    […] un sondage Ifop, paru dans le JDD, 47% des Français apprécient ses premiers pas au Ministère de l’Ecologie. Même s’ils sont […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins