France, News, UDI, UMP

Morin : sous Sarkozy « on a souvent été faibles, parfois lâches »

Publié le 06 septembre 2013 à 17:04 - 1 commentaire

Hervé MorinPlutôt que de simplement s’exprimer en faveur d’un inventaire du quinquennat Sarkozy, Hervé Morin (UDI) est allé plus loin. Dans un entretien vendredi dans le Parisien, l’ancien ministre de la Défense, a tout d’abord jugé « utile et nécessaire » un tel inventaire, expliquant qu' »il ne s’agit pas d’accabler » l’ancien Président. Il s’est ensuite laissé aller à un début d’autocritique.

Hervé Morin considère que l’ancienne majorité UMP et centriste a été « lâche » sur certaines réformes ou promesses. Sur quels point l’ancien chef de l’Etat a-t-il échoué, selon Hervé Morin? « La République irréprochable, la relance de la production, la fin des 35 heures, la réforme fiscale, la baisse des charges sur les entreprises et le coût du travail ». « Il ne s’agit pas d’entrer en repentance, mais on a souvent été faibles et parfois lâches », a estimé le député de l’Eure. « Depuis 2002 nous n’avons jamais eu le courage de mettre en conformité nos programmes de campagne avec notre action au pouvoir », explique-t-il. « Si l’on constate aujourd’hui un échec démocratique avec un FN qui va friser les 25 % aux municipales, c’est qu’il y a bien une coresponsabilité de la gauche et de la droite ». « Il ne s’agit pas d’accabler Nicolas Sarkozy, mais nous n’avons pas pris les choses frontalement. On a souvent contourné les obstacles au lieu de les résoudre. Nous avons une responsabilité collective et j’y prends toute ma part », a-t-il conclu

Trackbacks/Pingbacks

  1. Hervé Morin demande le départ de François Hollande - France | Actu politique - 18 novembre 2013

    […] France 2, le député UDI, Hervé Morin a estimé que le président François Hollande devait partir s’il voulait « rendre […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins