France

Les retraités ne sont pas des privilégiés

Publié le 06 octobre 2013 à 18:30 - 0 commentaire

retraiteLes actifs sont plein d’idées reçues sur les retraités. Il s’imaginent que ceux-ci mènent grande vie grâce au travail qu’il effectuent. Ils pensent aussi être le dindon de la farce et devoir cotiser deux fois en mettant de côté dès maintenant car ils estiment que le système ne sera pas en situation de subvenir à leur besoin. Force est de constater qu’ils se trompent.

 

Un rappel, déjà: lorsque toutes les conditions, d’âge et de durée de cotisation, sont remplies pour toucher une retraite à taux plein, le montant de la pension au régime général du secteur privé est fixé à50% du salaire annuel moyen calculé sur les 25 meilleures années d’une carrière. Autrement dit, dans la plupart des cas, moins de la moitié des derniers salaires. Mais, pour la retraite de la CNAV, il existe un plafond: le salaire pris en compte dans le calcul ne peut dépasser le plafond de la Sécurité sociale, soit actuellement 3.086 euros. De sorte que la retraite de base de la Sécu est elle-même plafonnée, actuellement à 1.543 euros par mois. Quel que soit le salaire de référence.

 

Reste le déficit chronique. Le rapport démographique du régime général, entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités. 1,40: pour 10 retraités qui touchent des pensions, 14 actifs qui les paient. Deux fois moins qu’à la fin des années 1970.

La marge de manœuvre est infime si l’on cherche à réduire le montant des pensions. Déjà, les retraités sont sollicités pour financer la dépendance et largement impliqués dans la réforme présentée par Jean-Marc Ayrault.

Reste alors à augmenter le nombre d’actifs ou à réduire le nombre de pensionnés. Ce qui ne peut s’obtenir qu’en retardant le départ en retraite. L’allongement progressif des durées de cotisation, confirmé dans la nouvelle réforme mais forcément impopulaire, va dans cette direction.

Encore faudrait-il que le marché du travail n’exclut pas les seniors, c’est-à-dire que les entreprises conservent leurs salariés les plus âgés, surtout lorsqu’ils le souhaitent, en aménageant les fins de carrière.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins