France, Les affaires, News, UMP

Bygmalion : déjà des fausses factures en 2011 (JDD)

Publié le 06 octobre 2014 à 09:52 - 2 Commentaires

bygmalion2_0

 Selon le JDD, les policiers ont découvert cet été un système de fausses factures de Bygmalion à l’UMP, sans lien avec la campagne de 2012. Ainsi, la surfacturation début 2012 compenserait des impayés de 2011. 

 L’enquête en cours a permis de découvrir un autre système de fausses factures, entre l’UMP et l’entreprise dirigée par des proches de Jean-François Copé, en 2011 et 2012.

Il s’agit de surfacturation d’une demi-douzaine d’évènements organisés pour le compte de l’UMP et sans lien avec la campagne présidentielle, pour un montant total évalué à 471 000 euros. Ainsi, un conseil national du parti a été payé 800 000 euros quand la facture initialement émise en janvier 2012 affichait un montant de 500 000 euros.

Lors de sa garde à vue, Franck Attal, qui dirige Event&Cie, la branche évènementielle de Bygmalion, a expliqué que l’UMP, dont le budget com’ était dépassé en 2011, « avait voulu ‘reporter certains coûts’ sur des factures de l’exercice 2012 », écrit le JDD.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Sarkozy: « Si je suis le seul délinquant en France, vous pouvez laisser vos enfants sortir » - France | Actu politique - 7 octobre 2014

    […] « Imaginez que ce que je raconte se passe alors que j’étais président de la République et qu’un responsable de l’opposition se retrouvait écouté? Vous voyez les manifestations dans la rue? Tout ceci on va le régler calmement, y compris les histoires Bygmalion« . […]

  2. Affaire Bygmalion : Bastien Millot pas au courant de la fausse facturation, accuse Nicolas Sarkozy - France | Actu politique - 8 octobre 2014

    […] « L’Express », le cofondateur de l’agence de communication Bygmalion met en cause Nicolas Sarkozy et affirme que lui n’était au courant de rien » […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins