France, News

Le bitcoin, la e-monnaie qui fascine et affole en même temps

Publié le 06 décembre 2013 à 12:54 - 2 Commentaires

bitcoin

 

Cette monnaie numérique, née en 2009, et qui connaît un succès dans le monde entier, la Chine interdit cette monnaie virtuelle à ses banques, et la Banque de France soutient qu’elle représente un danger financier certain pour ses détenteurs.

Il s’agit d’une monnaie sécurisée dont toutes les transactions sont publiques, il n’y a pas d’autorité centrale ou de propriétaire.

En laissant fonctionner en continu sur son ordinateur le logiciel qui sécurise les transactions, un internaute acquiert de l’argent (on appelle ça le minage). Les sommes en jeu sont énormes. Avec des processeurs spécifiques, certains ordinateurs seraient capables de miner pour environ 2 bitcoins par jour, soit actuellement plus de 1 500 euros.

Depuis son envolée de 5 000% cette année, les autorités et régulateurs du monde entier font des mises en gardes et cherchent à maîtriser l’essor de cette monnaie.

 

La Chine a interdit à ses institutions financières d’avoir recours au bitcoin et de l’accepter dans leurs transactions avec leurs clients. Cependant, les particuliers peuvent continuer à acheter des bitcoins contre des yuans sur la plate-forme BT China, qui est devenue la première au monde.

 

De son côté, la Banque de France met en garde contre les dangers de cette monnaie et ses conséquences.

Dans un document publié hier, la Banque de France déclare que « les monnaies virtuelles n’entrent pas directement dans le champ de supervision et de surveillance des autorités compétentes en matière de paiement ». De plus, « l’anonymat des transferts de bitcoin constitue avant tout un risque d’utilisation de cette monnaie virtuelle à es fins criminelles (vente sur Internet ou services illicites) ou à des fins de blanchiment ou de financement du terrorisme ».

Réactions

2 commentaires

  1. This article is very informative material as far as I’m concerned. I haven’t had to think this much in quite a while. Thank you for boosting my slow brain cells.


Trackbacks/Pingbacks

  1. Etats-Unis : le bitcoin, la monnaie des campagnes - International | Actu politique - 9 mai 2014

    […] Commission électorale des Etats-Unis vient officiellement d’autoriser le bitcoin comme monnaie de financement des campagnes […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins