International, News

Mort de Mandela: « L’humanité perd son plus grand fils »

Publié le 06 décembre 2013 à 10:29 - 2 Commentaires

mandela-2

 

Nelson Mandela s’est éteint jeudi 5 décembre à son domicile. Il avait 95 ans. Les chefs d’Etat du monde entier rendent hommage à Nelson Mandela.

08h45 – « C’est une perte pour l’humanité »: l’émotion de Nicolas Hulot sur BFMTV

« C’est une perle qui s’en va. Le XXIe siècle a besoin de ce genre d’hommes », a dit Nicolas Hulot vendredi sur BFMTV, des trémolos dans la voix.

« Tous ceux qui ont rencontré Mandela ont été touché par sa grâce », a poursuivi Nicolas Hulot, qui était en Afrique du Sud lorsqu’il était jeune photographe. Et alors qu’un sommet africain se tient à Paris, « l’Afrique perd son plus grand homme », a-t-il estimé. « C’est une coïncidence triste que l’Afrique soit réunie en ce jour mais toutes les larmes ne remplaceront jamais la perte que cela représente ».

08h35 – Jean Glavany sur BFMTV: « L’humanité perd son plus grand fils »

Le député socialiste Jean Glavany, qui a eu l’occasion de croiser à plusieurs reprises Nelson Mandela avant sa mort, se souvient sur BFMTV d’un homme « au charisme extraordinaire ». « Je n’ai pas peur de dire qu’aujourd’hui, l’humanité perd son plus grand fils, celui qui a incarné de manière universelle les combats pour la liberté. »

08h29 – Poutine salue « un des hommes politiques éminents de notre époque »

Le président russe Vladimir Poutine a « adressé ses condoléances après le décès de Nelson Mandela, dirigeant de l’Afrique du Sud pendant de longues années et un des hommes politiques éminents de notre époque. »

8h07 – Elizabeth II salue son action en Afrique du Sud

La reine Elizabeth II s’est dite « profondément attristée » par la mort de Nelson Mandela, saluant son action « sans relâche » pour « une Afrique du Sud pacifiée ».

« La reine a été profondément attristée d’apprendre la mort de Nelson Mandela la nuit dernière. Il a travaillé sans relâche pour le bien de son pays. Son héritage est l’Afrique du Sud pacifiée d’aujourd’hui », a indiqué un communiqué du palais de Buckingham.

7h30 – 12 jours de deuil national en Afrique du Sud

Le gouvernement sud-africain décrète 12 jours de deuil national, les obsèques de l’ancien président ne devraient par conquéquent pas avoir lieu avant la fin de la celui-ci.

7h25 – « Tata, vous allez nous manquer »

Frederik De Klerk, qui l’avait fait sortir de prison en 1990, a estimé que « le courage, le charme et l’engagement de Nelson Mandela envers la réconciliation et la Constitution, ont été une source d’inspiration non seulement pour les Sud-Africains, mais pour le monde entier. Je crois que son exemple lui survivra », a-t-il ajouté.

« Tata (Père, ndlr), vous allez nous manquer. Mais sachez que votre esprit et votre exemple seront toujours là pour nous guider vers la vision d’une Afrique du Sud meilleure et plus juste ».

7h08 – A New York, Harlem célèbre l’icône

Le correspondant de BFMTV Jean-Bernard Cadier, s’est rendu dans le quartier noir de Harlem, où l’émotion est palpable.

6h52 – Veillée devant son domicile de Johannesburg

Dès l’annonce du décès, et encore en ce moment (il est 7h52 en Afrique du Sud), plusieurs centaines de personnes se sont réunies pour une veillée festive improvisée devant le domicile de Nelson Mandela à Johannesburg.

L’atmosphère était plus à la célébration qu’au recueillement, jeunes et vieux agitant des drapeaux, entonnant hymne national et chants anti-apartheid, criant des « Vive Mandela », tenant des chandelles, tandis que la police avait interdit le quartier à la circulation.

6h48 – Rassemblement devant l’ambassade sud-africaine à Paris

Fode Sylla, Président de la Fédération International de SOS Racisme, a appelé ceux qui le désirent à venir déposer des fleurs en hommage à « Madiba » vendredi à 18h devant l’Ambassade d’Afrique du sud à Paris.

6h43 – Nelson Mandela, premier président noir d’Afrique du Sud, s’est éteint jeudi soir à l’âge de 95 ans. Voici le récit des instants qui ont précédés l’annonce de son décès.

5h20 – Avec Mandela, le Dalaï Lama a perdu un « ami cher »

Le Dalaï Lama a déclaré avoir perdu avec Nelson Mandela « un ami cher » et a salué « un homme de courage, de principes et à l’intégrité incontestable », dans un courrier adressé à sa famille. « Le meilleur hommage que nous pouvons lui rendre est de faire tout ce que nous pouvons pour contribuer au respect de l’unité de l’humanité et travailler à la paix et à la réconciliation comme il l’a fait », dans cette lettre publiée sur son site internet.

4h56 – Aung San Suu Kyi

La chef de l’opposition birmane et prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi a rendu hommage à « un être humain remarquable » qui « nous a fait comprendre que nous pouvons changer le monde ».

« Il nous a fait comprendre que nous pouvons changer le monde. Nous pouvons changer le monde en changeant les comportements, en changeant les perceptions. Pour cette raison, je voudrais rendre hommage à un être humain remarquable qui a élevé le sens moral de l’humanité ».

3h49 – François Hollande décide la mise en berne des drapeaux

Le président français François Hollande a décidé la mise en berne des drapeaux en France pour honorer la mémoire de l’ex-président sud-africain Nelson Mandela, a annoncé de Pékin le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

« Le Président de la République François Hollande a voulu que ce message soit partagé par tous les Français », a-t-il déclaré.

23h48 – Hollande salue « un résistant exceptionnel »

Le président français salue « un résistant exceptionnel, un conquérant magnifique ». Nelson Mandela a été « l’incarnation de la Nation sud-africaine, le ciment de son unité et la fierté de toute l’Afrique », déclare le président de la République, dans un communiqué.

 

23h45 – Laurent Fabius salue un « géant charismatique »

Sur son compte Twitter, le ministre français des Affaires étrangères salue « un géant charismatique qui s’en va ». « Je l’admirais d’autant plus que la lutte contre l’apartheid a été l’un des grands et constants engagements de ma vie », écrit-il.

23h25 – Obama: « Mandela nous a tous transformés »

Le président américain salue jeudi « l’un des plus courageux, l’un des meilleurs. Un homme courageux, profondément bon. Désormais, il ne nous appartient plus, il appartient à l’Histoire. Grâce à sa farouche dignité, et à sa volonté inébranlable de sacrifier sa propre liberté pour la liberté des autres, il a transformé l’Afrique du Sud, il nous a tous transformés ».

Les deux hommes s’étaient rencontrés alors que Barack Obama était encore un jeune sénateur, en 2005.

23h15 – David Cameron fait un discours

« Une grande lumière s’est éteinte », a expliqué le Premier ministre britannique David Cameron, réagissant à la mort de Nelson Mandela. Son homologue américain, Barack Obama, doit s’exprimer dans les minutes qui viennent.

23h00 – Jacob Zuma annonce la mort de Nelson Mandela

C’est avec émotion que le président actuel d’Afrique du Sud a annoncé la mort de Nelson Mandela, lors d’une allocution télévisée.

 

source: BFMTV/AFP

Trackbacks/Pingbacks

  1. Nelson Mandela : ses discours sont entrés dans l’Histoire - International | Actu politique - 6 décembre 2013

    […] Président de l’Afrique du Sud est décédé hier à l’âge de 95 ans. De son intervention en 1964 lors du procès de Rivonia jusqu’en 1994 avec […]

  2. La dépouille de Nelson Mandela exposée à Pretoria dès ce mercredi - International | Actu politique - 11 décembre 2013

    […] vendredi, le corps de Madiba sera transporté en procession dans […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins