France, International

L’Allemagne a posé lundi 7 mai ses conditions au président élu français François Hollande, en excluant toute renégociation

Publié le 07 mai 2012 à 19:16 - 1 commentaire

‎ »Mr Hollande aura eu la période de grâce la plus courte de la Vème République : 14h exactement, juste le temps pour l’Allemagne de communiquer ceci  : L’Allemagne a posé lundi 7 mai ses conditions au président élu français François Hollande, en excluant toute renégociation du pacte budgétaire européen et toute initiative de «croissance par les déficits».

«Il n’est pas possible de renégocier le pacte budgétaire», qui a déjà été «signé par 25 des 27 Etats membres de l’Union européenne» et qui a pour but de renforcer la discipline dans la gestion des finances publiques, a dit le porte-parole de la chancelière Angela Merkel, Steffen Seibert, lors d’une conférence de presse régulière

Pas de nouveau pacte, pas d’eurobonds, les 2 mesures du programme de Hollande pour relancer la croissance. C’est quoi le plan B pour la relance de Mr Hollande ? »

Réactions

1 commentaries

  1. I like to browse around the internet, often I will just go to Digg and follow thru…


Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Stupeur et tremblements à l’annonce du nouveau gouvernement – L’édito de Christophe Barbier
    Le vent frais espéré ne soufflera pas sur le nouveau gouvernement de Manuel Valls. Deux nouveaux entrants ,François Rebsamen (Travail, Emploi et Diaologue social) et Ségolène Royal (Écologie et Transports), ce n’est pas suffisant. L’édito de Christophe Barbier.
Lire la suite
  • Explosion démographique : nous serons 11 milliards en 2100 ! (1)
  • Enregistrements de Sarkozy: l’avocat de Buisson prétend que ce sont des enregistrements de travail
  • Affaire Hollande-Gayet : L’édito de Christophe Barbier
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins