France, International

L’Allemagne a posé lundi 7 mai ses conditions au président élu français François Hollande, en excluant toute renégociation

Publié le 07 mai 2012 à 19:16 - 1 commentaire

‎ »Mr Hollande aura eu la période de grâce la plus courte de la Vème République : 14h exactement, juste le temps pour l’Allemagne de communiquer ceci  : L’Allemagne a posé lundi 7 mai ses conditions au président élu français François Hollande, en excluant toute renégociation du pacte budgétaire européen et toute initiative de «croissance par les déficits».

«Il n’est pas possible de renégocier le pacte budgétaire», qui a déjà été «signé par 25 des 27 Etats membres de l’Union européenne» et qui a pour but de renforcer la discipline dans la gestion des finances publiques, a dit le porte-parole de la chancelière Angela Merkel, Steffen Seibert, lors d’une conférence de presse régulière

Pas de nouveau pacte, pas d’eurobonds, les 2 mesures du programme de Hollande pour relancer la croissance. C’est quoi le plan B pour la relance de Mr Hollande ? »

Réactions

1 commentaries

  1. I like to browse around the internet, often I will just go to Digg and follow thru…


Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bayrou : « Je suis en désaccord avec la nouvelle carte des régions »
  Invité de France Info ce matin, le président de MODEM a estimé que cette nouvelle carte des régions était « totalement absurde. » «Je suis absolument en désaccord et je trouve que tout cela est absurde. On a l’impression que la loi de l’absurde est celle qui préside à la définition de cette carte des régions. […]
Lire la suite
  • L’heure de vérité pour Sarkozy à l’automne
  • Journée de manifestations avant la Conférence sociale
  • Elisabeth Guigou s’en prend aux contrats de génération, à la taxe à 75% décidées par Hollande
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins