France, News

Grenoble: la tenue du meeting de Jean-Marie Le Pen menacée

Publié le 07 mai 2014 à 18:12 - 0 commentaire

Jean-Marie Le Pen

Jean-Marie le Pen pourrait voir son meeting de campagne ce soir annuler. Eric Piole, le maire de Grenoble a exprimé ses craintes « sur les troubles à l’ordre public »

Dans une lettre adressée au préfet de l’Isère, le maire écologiste Eric Piolle a fait part de ses « vives inquiétudes » sur les risques de « troubles à l’ordre public » concernant la tenue d’un meeting de Jean-Marie Le Pen. L’édile a ainsi demand« que toutes les mesures de précaution soient prises en matière de prévention de troubles à l’ordre public, y compris vé ia l’annulation de ce meeting. »

Selon le Dauphiné, un rassemblement « antifasciste » est prévu en début de soirée. Ce cortège composé d’organisations syndicales (CGT), de partis politiques (NPA, Parti de Gauche) et de mouvements divers (Osez le Féminisme, Iran Solidarité) doit se rendre sur le lieu du meeting du président d’honneur du Front National.

Mais Jean-Marie Le Pen a vivement réagi contre cette possible annulation. »Je tiens à rappeler au maire que ce n’est pas mon meeting qui menace l’ordre public. Celui-ci constitue un exercice démocratique légal et traditionnel, au contraire des agissements des organisations d’extrême gauche qui entendent en troubler le bon déroulement », écrit Jean-Marie Le Pen dans un communiqué. Le député européen « invite le maire à contrôler ses amis afin qu’ils ne portent pas atteinte au bon déroulement de notre manifestation. »

Mais le directeur de campagne Gaël Nofri, contacté par le Figaro a assuré le maintien de ce meeting. »Nous avons pris nos dispositions pour la sécurité » a-t-il précisé.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins