France, News

« L’opération charme » de Manuel Valls envers les députés

Publié le 07 mai 2014 à 10:40 - 0 commentaire

1758936_3_f645_manuel-valls-a-lance-mardi-11-septembre-a_1f80150495a917d3905f33594e68740d

 

Le Premier Ministre Manuel Valls veut renouer les liens avec sa majorité parlementaire. D’après Europe 1, il a transmis à son équipe gouvernementale, des règles sur le comportement à adopter envers les députés.

Après Ségolène Royal, c’est au tour de Manuel Valls de donner ses règles. Mais cette fois, le Premier Ministre s’adresse à ses ministres et leur livre quelques petits conseils pour faciliter les échanges entre ces derniers et les parlementaires. La fronde des 41 députés socialistes et le constat sur l’état des relations de son prédécesseur Jean Marc Ayrault et le groupe parlementaire socialiste a motivé le récent locataire de Matignon à se lancer dans une opération de reconquête.

Le message est clair. Manuel Valls cherche à rétablir le lien de confiance entre le gouvernement et sa majorité. Alors vendredi dernier, le chef a réuni toute son équipe (ministres, secrétaires d’Etats) dans leur but de leur donner des leçons de bonne conduite avec les députés. Il y a 3 règles principales. Premièrement, répondre aux questions et aux sollicitations des députés. Cela implique de les recevoir régulièrement. Ensuite, les ministres doivent prévenir les députés de leurs déplacements dans leur circonscription. Et la troisième règle consiste à faire davantage participer les élus dans l’élaboration des projets de loi.

A travers ces règles, le Premier Ministre veut rompre avec le sentiment de délaissement ressenti par les députés durant les deux dernières années.

 

 

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins