International

Obama s’en prend à la Russie

Publié le 07 août 2013 à 14:46 - 0 commentaire

1005784_10151736960221749_1516898201_n

 

Invité spécial sur le plateau du « Tonight Show », l’émission de l’humoriste américain Jay Leno, Barack Obama s’est livré à une attaque en règle contre la Russie, avec laquelle les relations américaines se sont tendues ces derniers temps. « Il y a des moments où les Russes retournent à une mentalité de la Guerre froide », a déploré le président américain. « Ce que je leur dis en permanence, ce que je dis au président Poutine, c’est que c’est le passé, et que nous devons penser à l’avenir » a poursuivi Barack Obama.

Au premier rang de ses griefs, l’asile politique accordé par les Russes à Edward Snowden le 1er août. « J’ai été déçu, parce que même si nous n’avons pas signé de traité d’extradition avec eux, traditionnellement nous avons essayé de respecter [leurs demandes] s’il y a un hors-la-loi ou un présumé hors-la-loi dans leur pays », a confié Barack Obama. Le président américain a confirmé sa participation au sommet du G20 en septembre à Saint-Pétersbourg, mais il s’est refusé à dire s’il comptait se rendre au sommet bilatéral Russie-USA qui devait avoir lieu en marge de l’événement.

Le président Obama a ensuite vivement critiqué la récente loi contre « la propagande homosexuelle » adoptée par la Douma. « Je n’ai aucune tolérance pour les pays qui essayent de traiter les personnes qui sont gays, les lesbiennes ou transgenres d’une manière qui les intimide ou qui leur fasse du mal », a-t-il expliqué. « Que vous discriminiez pour des motifs de race, de religion, de genre ou d’orientation sexuelle, vous violez la morale de base qui, je pense, devrait transcender chaque pays », a conclu Barack Obama.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins