Cantonale, News

Jean-Luc Mélenchon: « le principal pourvoyeur des voix du FN est à l’Élysée »

Publié le 07 octobre 2013 à 10:54 - 0 commentaire

Mélenchon

 

Jean-Luc Mélenchon a assuré lundi que « le principal pourvoyeur des voix du FN est à l’Elysée ». Il a refusé de choisir entre le FN et l’UMP au second tour de la cantonale du Var.

« Je suis totalement consterné et très inquiet, bien sûr », a dit l’eurodéputé. « Je vois bien que le Front national a une capacité de mobilisation indemne d’une élection à l’autre, il retrouve ses voix » et « tout le reste s’effondre. Ceux qui votaient à gauche ne vont pas voter, traînent des pieds ».

Pour lui, « la question n’est pas de mobiliser face au Front national », ça « c’est une considération d’ordre politicien », c’est « mobiliser pour que quelque chose change dans ce pays, parce que la vie est insupportable », a argumenté l’ex-candidat à l’Elysée.

« Pour l’instant, l’impression » est que c’est « du côté du Front national que se trouverait l’énergie, et pas du nôtre ». Pas seulement les socialistes, a-t-il observé.

La cause de cette avancée du FN, selon lui ? « La division, sur le fond, de la gauche, le désespoir, la résignation. On élit un président de la République social-démocrate et que fait-il? Il démantèle les acquis sociaux du pays », a-t-il dit en citant notamment la réforme des retraites.

« Les gens vivent le contraire de ce à quoi ils s’attendaient: pourquoi est-ce qu’on câline sans arrêt les patrons? ».

Convié à choisir entre FN et UMP au second tour, il a répondu : « c’est la peste ou le choléra, c’est tous les mêmes, ils racontent les mêmes choses », ils sont « aussi anti-sociaux les uns que les autres ».


Mélenchon : « Il n’y a pas de différence entre… par franceinter

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins