FN, France, News

Jean-Marie Le Pen trouve « dingue » la polémique sur ses propos jugés antisémites

Publié le 08 juin 2014 à 15:53 - 2 Commentaires

sans_titrezz_4

 

Ce midi, au micro de la radio France Info , Jean-Marie Le Pen s’est défendu de toute allusion à la seconde guerre mondiale après son dérapage évoquant son envie de faire « une fournée » avec Patrick Bruel

Il a déclaré :
« Il n’y a pas d’explication, si désormais on doit s’interdire un certain nombre de mots, les mots en « if », les mots qui ont un rapport avec la guerre, c’est incroyable comme histoire !
Imaginer que ce mot ait pu être employé en comparaison avec les événements de la guerre mondiale, mais c’est dingue !
Ce sont des dingues !
A quel moment quelqu’un a utilisé ce mot de fournée dans le sens que semblent avoir voulu croire un certain nombre de gens  »
Louis Aliot, vice-président du FN et compagnon de Marine Le Pen a estimé qu’il s’agissait d’une « mauvaise phrase de plus » , ajoutant « c’est stupide politiquement et consternant ».
Réaction de Jean-Marie Le Pen a :
« S’il y a des gens de mon camp qui l’interprètent de cette manière, ce sont des imbéciles, voilà ! »

 

Le Pen attaque Bedos, Madonna, Noah et Bruel… par LeLab_E1
 

C’était  le nouveau dérapage de Jean-Marie Le Pen qui avait été relevé par nos confrères du Lab d’Europe 1.
Une fois de plus le Président d’honneur du Front National utilise des mots d’une rare violence. Sur Yannick Noah tout d’abord, qui affirmait avoir honte des résultats des Européennes: « Tous ceux qui avaient juré en cas de victoire du Front national de prendre leurs cliques et leurs claques et de quitter la France. Ah oui, c’est monsieur Noah ça. Monsieur Noah s’était engagé à ne plus chanter en France si le Front national arrivait en tête de l’élection… Cochon qui s’en dédit ». Puis il répond à Guy Bedo s et Madonna , des « vedettes vieillissantes qui espèrent attirer l’attention des médias en apparaissant comme un ennemi du fâchisme et du nazisme ». Il ajoute : « Pour avoir de belles roses, vous savez qu’il est nécessaire mettre du purin au pied. […] On va les pacser et se seront un couple de pauvres cons. » Mais c’est sur Patrick Bruel que les propos dérapent encore. Interrogé sur les critiques de Patrick Bruel et sur le fait que le chanteur refuse de se produire dans les villes FN , Jean-Marie Le Pen répond: « On fera une fournée la prochaine fois. »

Le Lab d’Europe 1 rapelle la signification du mot « fournée » selon le Larousse: « Fournée: Nom féminin. Ensemble de pièces, d’objets mis ensemble à cuire ou à traiter dans un four » A noter que ce dimanche matin, la vidéo des dérapages de Jean-Marie Le Pen a été retirée du site du Front National

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le nouveau dérapage de Le Pen pourrait lui coûter sa place au Front National - FN | Actu politique - 9 juin 2014

    […] Jean-Marie Le Pen choquait une nouvelle fois l’opinion. Mais cette fois, les propos du président […]

  2. Jean-Marie le Pen se défend et répond à sa fille - France | Actu politique - 9 juin 2014

    […] par Jean-Marc Bourdin sur RMC, Jean-Marie Le Pen répond aux accusations de sa fille qui avait qualifié de « faute […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins