Elysée 2017, France, Les affaires, PS, UMP

Retour de Sarkozy : Panique au PS !

Publié le 08 juillet 2013 à 21:49 - 0 commentaire

Loin l’apparente tranquillité médiatique, l’inquiétude est palpable au PS.  «Dire que Sarkozy est un méchant ne suffira pas  » prévient la sénatrice PS Marie-Noëlle Lienemann, avant d’ajouter « Il a fait 49 % au second tour de la présidentielle, alors que beaucoup croyaient qu’il ferait moins. Il ne faut surtout pas le sous-estimer.»  Nicolas Sarkozy serait-il est le seul capable de ressouder son camp et de prendre des voix à un Front national en pleine expansion ? «  Ce n’est pas le moment de démobiliser la base de la gauche», rajoute Lienemann, qui préconise un report de la réforme des retraites. «La droite va mettre ses divisions sous le boisseau, poursuit-elle. Or, quand un camp est divisé et l’autre pas, c’est ce dernier qui gagne.»

Pour le député PS Malek Boutih le retour de l’ancien président est une «donnée essentielle», un «fait majeur du quinquennat». «Ce retour, c’est la résolution de la crise de leadership qui minait la droite, analyse-t-il. L’UMP sera plus forte, plus dure. Pour la gauche, ce n’est pas une bonne nouvelle.»

Si le retour de l’ex-président n’est «pas une surprise» pour le député PS Christophe Caresche, cela risque, selon lui, de compliquer le jeu pour François Hollande. «Sarkozy jouera la politique du pire, poursuit le député de Paris. Dans cette période de crise profonde, c’est quelqu’un de très clivant, qui fera feu de tout bois. C’est cela qui risque d’être compliqué pour la gauche au pouvoir.»

Pour le député Laurent Baumel, ce n’est pas tant le retour de Nicolas Sarkozy qui est inquiétant que «la déception des électeurs de gauche». «Si ça marche pour le pouvoir en place, l’adversaire a peu d’importance à court terme, analyse-t-il. Mais si les gens ne sont pas contents, il y a un espace qui s’ouvre, une alternance qui se profile. Aujourd’hui, le fait que l’expérience de la gauche au pouvoir se passe mal ouvre un espace à la droite que Sarkozy va remplir.»

D’autres au PS comptent sur les « affaires » qui empoissonnent les proches de l’ancien président pour définitivement « le mettre hors d’état de nuire… »

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins