France, Les affaires, News

Après ses propos racistes envers Morano, Guy Bedos est mis en examen

Publié le 08 juillet 2014 à 16:26 - 1 commentaire

Guy Bedos Morano

 

 

Après avoir qualifié l’eurodéputée UMP de « conne » et de « salope », Guy Bedos a été mis en examen par un juge d’instruction à Nancy.

Selon L’Est Républicain, Guy Bedos a été « mis en examen lundi après-midi pour injure publique envers un corps constitué, un fonctionnaire ou un citoyen chargé d’un service public. Il encourt une peine d’amende de 12 000 euros. »

 

Les faits se sont déroulés le 10 octobre dernier lorsque Nadine Morano était conseillère municipale d’opposition.

Sur, il avait déclaré : « Nadine Morano a été élue ici à Toul ? Vous l’avez échappé belle! On m’avait promis qu’elle serait là… Quelle conne! ». Suite à ces propos, Morano avait annoncé qu’elle allait déposer plainte avec constitution de partie civile : « Je me suis sentie attaquée dans mon statut d’élue et de femme. C’est une atteinte au droit des femmes. Ce manque de respect envers les femmes est intolérable. »

Invité quelques jours après sur le plateau de l’émission « C à vous » sur France 5, Guy Bedos ne voulait pas s’excuser car c’était de l’humour : « Quand je dis que c’est une conne, ce n’est pas de la diffamation, c’est de l’information. C’était un spectacle, pas un meeting. C’’était pour rire. »

Trackbacks/Pingbacks

  1. Morano : « La crise à l’UMP, c’est un peu comme la défaite du Brésil hier soir » - France | Actu politique - 9 juillet 2014

    […] Twitter, l’eurodéputé sarkozyste a comparé la crise que traverse actuellement l’UMP avec la déculottée qu’a subi le Brésil […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins