France, News

Le budget de la Sécurité Sociale a été adopté

Publié le 08 juillet 2014 à 18:18 - 0 commentaire

salaires-fonctionnaires-senat

 

 

Malgré la fronde de 35 députés socialistes, le projet de loi de financement rectificative de la Sécurité sociale (PLFRSS) a été adopté avec 272 voix pour, 234 voix contre et 54 abstentions.

Parmi les 54 abstentions, il y a les 35 députés du PS. Pourtant Bruno Le Roux, le patron des députés PS, avait rappelé à l’ordre lundi ceux qui ne voulaient pas voter « pour » : « Quand on appartient à une majorité, l’acte essentiel est de voter le budget. »

S’ils se sont abstenus, c’est parce qu’ils considèrent « qu’il y a trop de cadeaux faits aux employeurs et pas assez aux salariés. »

 

En revanche, le groupe EELV s’est prononcé majoritairement contre le texte (13 sur 18 élus). Ils ont justifié cette décision par un texte considéré comme « un véritable chèque en blanc aux entreprises, sans garantie de résultats mais avec le risque d’un accroissement de la précarité et des inégalités. »

Le Front de Gauche était également opposé au projet de loi. Ils expriment « la souffrance au cœur des militants socialistes. »

Pour finir, l’UMP et l’UDI, qui n’étaient également pas d’accord, ont justifié ce choix à cause du « gel de prestations pour les retraités »

 

Rappelons que les principales mesures de ce projet de loi sont la réduction des cotisations sociales patronales et d’allocations familiales, un gel des prestations sociales pour 8 millions de personnes, et la suppression de la Contribution Sociale de Solidarité des Sociétés (C3S) dès 2017.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins