France, Les affaires, News

Affaire Merah-Abel Chennouf: « Monsieur Hollande, mon fils était catholique et non musulman »

Publié le 09 mars 2014 à 11:05 - 0 commentaire

Hollande voeux

 

 

Dans son discours, mardi, au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France, François Hollande a déclaré que « c’est le fanatisme et non l’Islam qui a guidé le bras assassin de Merah à Toulouse et à Montauban lorsqu’il a tué par balles Jonathan, Gabriel, Arieh, Myriam, Imad Ibn Ziaten, Mohamed Legouad et Abel Chennouf. Quatre juifs, trois musulmans. Tous Français. »

 

Albert Chennouf-Meyer, le père d’Abel Chennouf, militaire tué par Mohamed Merah à Montauban, a protesté dans une lettre ouverte à François Hollande, après que celui-ci a qualifié dans un discours son fils de musulman, alors que le jeune homme était catholique.

« Lors de votre intervention au dîner du Crif (…), vous affirmiez dans votre discours (…) que Merah avait assassiné quatre juifs et trois musulmans », indique Albert Chennouf. « Mon épouse Katia, Tony et Sabrina mes enfants et moi-même, nous nous élevons et condamnons fermement votre inculture, votre agression verbale et votre mépris vis-à-vis de notre enfant Abel Samy Arnaud, qui est catholique de son état et non musulman. »

 

« J’ajoute qu’être musulman n’est pas une tare », indique le père du soldat victime de Mohamed Merah, tout en dénonçant « le mépris » manifesté selon lui par le chef de l’Etat « envers les familles de victimes, notamment Abel et Mohamed Legouad ». « Je vous saurai gré de ne plus citer le prénom de mon fils, laissez-le dormir en paix », a demandé le père.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins