France, News

Patrick Drahi,le possible acquéreur du journal Libération

Publié le 09 mai 2014 à 14:06 - 0 commentaire

 

Libération

On sait désormais qui est le mystérieux investisseur qui se cache derrière le rachat d’une partie du capital du journal Libération. Il s’agit de Patrick Drahi, le tout récent propriétaire de Numericable

Patrick Drahi pourrait-il être le sauveur du quotidien Libération? D’après le Monde, le concerné est en pleine réflexion. « Il a été sollicité comme d’autres potentiels investisseurs »,  a déclaré une source proche de son entourage.

L’homme d’affaires serait intéressé à sauver le journal. On apprend que des négociations sur ce thème sont à un stade avancé entre l’actionnaire principal de Libération, Bruno Ledoux et monsieur Drahi.

Malgré sa bataille remportée lors du rachat de SFR face à Bouygues Telecom et Free, l’industriel est encore méconnu en France. Combat durant lequel l’actionnaire principal d’Altice, maison-mère de Numericable a été la cible d’attaques médiatiques concernant sa résidence en Suisse. Cependant, il semble avoir acquis la confiance des salariés. » Il est difficile pour la rédaction de Libération de se prononcer sur le profil de Patrick Drahi, nous le connaissons mal, explique un journaliste. Mais il semble être à certains égards un investisseur plus crédible que Bruno Ledoux, avec lequel nous avons un gros problème de confiance et dont nous doutons de la surface financière. Vu ses activités, le fait que Patrick Drahi investisse dans Libération paraît un peu plus logique que Bruno Ledoux, dont nous ne comprenons pas vraiment les motivations. « 

Dans le monde des médias, la succursale Altice est déjà détentrice d’un certain nombre de chaînes comme Vivolta et le groupe MCS, qui édite Ma Chaîne Sport, MCS Tennis, MCS Extrême et MCS Bien être.  Et il y a  moins d’un an, il a créé i24 News.

 

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins