France, News

Vincent Feltesse nommé conseiller de François Hollande

Publié le 09 mai 2014 à 18:23 - 0 commentaire

Hollande conférence

L’Elysée vient de recruter le successeur d’Aquilino Morelle au poste de conseiller politique de François Hollande, il s’appelle Vincent Feltesse.

C’est par voie de communiqué que l’Elysée a fait savoir la nomination de Vincent Feltesse  en tant que conseiller à la Présidence de la République. Une nomination de consolation pour celui qui a été sèchement battu par Alain Juppé à la mairie de Bordeaux et déchu de son poste de président de  communauté urbaine de Bordeaux.

Selon le site du Sud-Ouest, l’ancien maire de Blanquefort aura une fonction très politique. Il sera en charge des élus, des relations avec le parti, mais également il s’occupera des sondages, de l’opinion publique et des éléments de langage.

Et dans le domaine du numérique, l’homme s’y connait. Celui qui a officialisé sa candidature pour les municipales sur Twitter, a été le secrétaire national adjoint du Parti Socialiste chargé des nouvelles technologies de 2005 à 2008. Lors des primaires socialistes, il a coordonné la campagne de François Hollande sur le Web et suivi les questions relatives à l’économie numérique au sein de l’équipe de campagne. Récemment, il avait fait son entrée à l’Assemblée pour représenter la 2e circonscription de la Gironde lors des élections législatives de 2012, en tant que suppléant de Michèle Delaunay, ancienne ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie.

Vincent Feltesse prendra ses fonctions dès lundi.

 

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins