International, News

Le nouveau maire de Londres au mémorial de la Shoah en tant que premier acte officiel

Publié le 09 mai 2016 à 12:39 - 0 commentaire

Capture d’écran 2016-05-09 à 12.39.08

 

Khan a gagné avec 44 % des votes face au candidat conservateur Zac Goldsmith qui n’en a récolté que 35%, selon The Guardian.

Se décrivant lui-même comme un musulman modéré, Khan – le fils d’un chauffeur de bus d’origine pakistanaise – sera le premier maire travailliste de la ville en huit ans, remplaçant le maire sortant Tory Boris Johnson.

Il a assisté à la cérémonie du Souvenir de l’Holocauste dimanche après-midi, selon le Jewish Newsbritannique, relayé par Times Of Israel, aux côtés du Grand rabbin britannique Ephraim Mirvis, de l’ambassadeur israélien Mark Regev, ainsi que d’autres membres éminents de la communauté juive.

Khan, qui a fait campagne dans la communauté juive, a dit qu’il sera un «maire musulman dur face à l’extrémisme», selon the Standard, et a critiqué son parti pour ne pas avoir fait assez pour lutter contre l’antisémitisme.

Vendredi, quelques heures avant que les derniers votes ne soient dépouillés, un autre membre du Parti travailliste, David Watson, a été suspendu pour des propos antisémites – rejoignant ainsi des dizaines de membres du parti qui auraient été sanctionnés de la même manière.

Dimanche, le Daily Mail a rapporté que la députée travailliste de la circonscription d’Ealing, Rupa Huq, a déclaré qu’un futur gouvernement travailliste devrait présenter ses excuses pour la création de l’Etat d’Israël.

S’adressant lors d’un rassemblement à la Campagne palestinienne de solidarité l’année dernière, Huq a été interrogée sur la question de savoir si des excuses devaient être présentées.

« 1948 est arrivé sous un gouvernement britannique, » répondit-elle. « À mon avis, des excuses – oui. On pourrait en faire. Un gouvernement travailliste pourrait probablement obtenir que cela arrive ».

Le rapport a été publié une semaine après que Ken Livingston, le dernier maire travailliste de la ville, ait été suspendu pour ses propos antisémites fin avril, à la suite d’une série d’interviews lors desquelles il a affirmé qu’Adolf Hitler avait soutenu le sionisme.

Khan, en revanche, s’était prononcé contre l’antisémitisme, condamnant les propos de Livingstone. « Je suis déterminé à conduire l’administration la plus transparente, engagée et accessible que Londres ait jamais vu, et de représenter chaque communauté et chaque partie unique de notre ville en tant que maire de tous les Londoniens, » a-t-il déclaré samedi lors d’une cérémonie à la cathédrale de Southwark.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins