Elysée 2012, France, Les affaires, News

Manuel Valls sacrifie ses 1700 euros au nom de l’exemplarité…

Publié le 09 juin 2012 à 03:02 - 1 commentaire

 

Comme nous vous l’indiquions, le ministre de l’Intérieur s’était vu octroyé un salaire de 1700 euros net en tant que conseiller municipal. L’information diffusée avec force détails dans Le Canard enchaîné, relayée dans plusieurs médias a fait son effet.  Manuel Valls a annoncé, hier, vendredi 8 juin qu’il renonçait à ses indemnités d’élu local, à peine inférieures à celles du nouveau maire d’Evry.

Cet avantage pécunier avait suscité nombre de critiques de la part des différents camps politiques. «Ce qu’il perd d’un côté, il essaye de le reprendre de l’autre. C’est hypocrite et à la limite de l’emploi fictif», estimait Francis Dominguez, élu local UMP, dans Le Parisien, émettant un doute sur « l’assiduité future de Manuel Valls à Evry ». Soudainement, lors d’un meeting à  Evry l’ancien maire a déclaré  «J’ai demandé à Francis Chouat de clarifier cette situation et je ne recevrai aucune indemnité d’élu local». De son côté, ce même Francis Chouat successeur de Manuel Valls à la mairie estimait il y  quelques jours que « c’est quelque peu immoral » et  « pas dans la ligne de conduite fixée par François Hollande ».  A défaut d’accorder leurs salaires, il serait bon qu’ils accordent leurs violons…

B.B

Réactions

1 commentaries

  1. Zobi La Mouche dit :

    Ces putes de socialistes vont plombes le pays


Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bayrou : « Je suis en désaccord avec la nouvelle carte des régions »
  Invité de France Info ce matin, le président de MODEM a estimé que cette nouvelle carte des régions était « totalement absurde. » «Je suis absolument en désaccord et je trouve que tout cela est absurde. On a l’impression que la loi de l’absurde est celle qui préside à la définition de cette carte des régions. […]
Lire la suite
  • L’heure de vérité pour Sarkozy à l’automne
  • Journée de manifestations avant la Conférence sociale
  • Elisabeth Guigou s’en prend aux contrats de génération, à la taxe à 75% décidées par Hollande
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins