France, News

Jean-Marie le Pen se défend et répond à sa fille

Publié le 09 juin 2014 à 13:14 - 2 Commentaires

sans_titrezz_4

Le président d’honneur du Front National persiste et signe. Il est revenu sur le désaveu de sa fille qui réagissait suite à ses propos.

Interrogé par Jean-Marc Bourdin sur RMC, Jean-Marie Le Pen répond aux accusations de sa fille qui avait qualifié de « faute politique » les propos des son père concernant l’artiste Patrick Bruel. Ce dernier a estimé ce lundi 9 juin que la « faute politique » était de « s’aligner sur la pensée unique ».

« Ils voudraient ressembler aux autres partis politiques. Si c’est le vœu d’un certain nombre de dirigeants du FN, ils ont réussi. C’est eux qui ont fait une faute politique, pas moi », a affirmé Jean-Marie Le Pen sur RMC. Mais le président d’honneur du parti frontiste n’en reste pas là. Il va même critiquer la formation politique  de sa fille, le Rassemblement Bleu Marine affirmant qu’il s »agissait d’une « espèce de formation bizarre et sans consistance ».

« Moi je suis un homme libre, je ne me sens pas obligé de marcher dans les sentiers tracés par la pensée unique « , a-t-il assuré, rejetant à nouveau toute idée de retraite.  » Je vous mets au défi de trouver une phrase antisémite dans ma vie politique « , a lancé le député européen, réélu avec 23 autres députés FN fin mai.

Faut-il exclure Jean-Marie?

Cette dernière sortie du fondateur du parti extrémiste est celle de trop. Beaucoup de cadres du parti ont condamné les petites phrases de Jean-Marie Le Pen. Louis Aliot, vice-président du FN et compagnon de Marine Le Pen, a le premier dénoncé, dimanche, « une mauvaise phrase de plus », un propos « stupide politiquement et consternant ». Gilbert Collard conseille « au fondateur du mouvement de prendre sa retraite » à 86 ans.

Le nouveau secrétaire d’Etat, Thierry Mandon, a estimé que cette crise interne était un bon test pour le Front national. »C’est le moment de vérité du FN, a-t-il poursuivi. On ne peut pas garder comme président d’honneur quelqu’un qui est le déshonneur permanent. Si le FN ne peut pas se passer de Jean-Marie Le Pen, alors c’est un aveu. »

Cette nouvelle crise souligne encore les tensions et les divergences au sein du Font national.

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Cinq élus municipaux FN de Nice suspendu par le parti - FN | Actu politique - 16 juin 2014

    […] et de prendre part aux débats du conseil municipal. Les cinq élus ont donc choisi de voter pour Guillaume Aral en tant que chef de file. Une décision qui n’a pas plu aux grandes instances de Front […]

  2. Annick Girardin a été réélue députée de Saint-Pierre-et-Miquelon - France | Actu politique - 30 juin 2014

    […] dernier n’a totalisé que 33.84% des voix. Dans le reste du classement, Roger Rode (Rassemblement Bleu Marine) a obtenu 3.88% des voix, et le candidat du Parti Pirate Pierre Magnin […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins