France, International, News

Nicolas Sarkozy vu par Hilary Clinton

Publié le 09 juin 2014 à 15:46 - 2 Commentaires

Hill Clint

Les Mémoires de l’ancienne Première Dame Hilary Clinton seront publiés demain. Et dans ses confidences, l’ancienne secrétaire d’Etat américaine n’hésite pas à donner son point de vue sur Nicolas Sarkozy.

« La plupart des dirigeants sont plus discrets en privé que sur le devant de la scène. Pas Sarkozy. Il aime les ragots, traite les autres dirigeants de fous ou d’handicapés ». Tel est le portrait peint par Hilary Clinton sur l’ancien président de la République dans son livre Hard Choices, dont les extraits ont été dévoilés par le blog américain Politico Playbook. Dans ce livre,  celle qui est pressentie comme la futre présidente des Etats-Unis, y transcrit un homme qui bavasse, jamais avare d’un commentaire déplacé sur certains de ses homologues.

Hillary Clinton se souvient de plusieurs gentillesses bien peu diplomatiques décernées par Nicolas Sarkozy à des dirigeants : « L’un d’eux était un ‘accro à la drogue’. Un autre, un militaire ‘qui ne savait pas comment se battre’. Un autre encore était issu d’une longue lignée de ‘brutes’. Sarkozy se demandait sans arrêt pourquoi les diplomates qui s’adressaient à lui étaient inévitablement vieux, grisonnants et masculins. »

Trackbacks/Pingbacks

  1. « M. Sarkozy a fait son numéro » en Suisse selon Adolf Ogi - France | Actu politique - 10 juin 2014

    […] son arrivée, Nicolas Sarkozy aurait joué les divas, interdisant les photos pendant son intervention. Il a ensuite continué sur […]

  2. Hilary Clinton donne sa réponse à Vladimir Poutine - International | Actu politique - 13 juin 2014

    […] un interview à Paris Match, Hilary Clinton, répond aux propos sexiste de Vladimir […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins