France, News

Fillon : « Je suis mieux placé que Sarkozy pour 2017 »

Publié le 09 octobre 2013 à 10:25 - 1 commentaire

cope_fillon

 

Le journal Valeurs Actuels a rencontré l’ancien Premier ministre UMP à sa demande. Ce dernier souhaitait délivrer un message à Nicolas Sarkozy.

« Aujourd’hui, je crois que je suis mieux placé que Nicolas Sarkozy pour l’emporter en 2017. Si je ne le pensais pas, je ne serais pas candidat » dit l’ancien premier ministre dans quelques extraits publiés sur le site du journal. « Beaucoup m’ont poussé à me présenter en 2012 quand Sarkozy était au plus bas dans les sondages », affirme-t-il encore. Il se serait refusé à y songer jusqu’au « soir de la défaite de Sarkozy ».

« Quand on perd une élection, il est impossible de dire qu’on a fait une bonne campagne.Il faut rembobiner le film à l’envers pour comprendre. Moi, en 2007, j’ai totalement soutenu Sarkozy, mais cela ne veut pas dire que son projet était totalement le mien. Il était le leader, mais sur beaucoup de sujets, j’aurais aimé faire les choses différemment, notamment sur la dette, les déficits, les finances publiques. »

Dimanche déjà, dans le JDD, François Fillon cassait « un peu de vaisselle ». « J’ai été loyal. J’ai retenu mes critiques et mes remarques. Peut-être trop », a raconté l’ex-Premier ministre. « Pendant un an à chacune de nos rencontres, Nicolas me disait : ‘t’es le meilleur’. Et puis, à peine sorti, il recevait mes amis pour me critiquer. A un moment, on en a marre. »

Trackbacks/Pingbacks

  1. François Fillon va réunir ses amis de « Force Républicaine » - France | Actu politique - 18 décembre 2013

    […] Pour les élections de 2017, il avait déclaré récemment qu’il était mieux placé que Nicolas Sarkozy et que les autres candidats. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins