France, News, sondage

Sondage : François Hollande est jugé « injuste », « faible » et « partisan »

Publié le 09 décembre 2013 à 12:31 - 0 commentaire

Hollande

 

Selon un sondage Polling Vox publié dimanche, François Hollande est jugé majoritairement « injuste », « faible » et « partisan », tandis que près d’un Français sur 2 (47%) n’aime « rien » dans son bilan.

Selon cet institut fondé en septembre par Jérôme Saint-Marie, venu de CSA, 53% des personnes interrogées considèrent que depuis son élection en mai 2012, le président s’est montré « injuste ». Ils sont 40% à penser le contraire et 7% à ne pas se prononcer (NSP).

76% le pensent « faible » contre 20% « fort », (4% NSP). C’est l’avis de 90% des sympathisants de droite, mais aussi de 59% de ceux de gauche.

Le chef de l’Etat est « partisan » pour 54%, rassembleur pour 35% (11% NSP).

Son bilan est jugé avec un grande sévérité. Comme on leur demande ce qu’ils ont le plus aimé, les sondés (réponse spontanée) mettent en tête – mais seulement à 13% – la politique étrangère, devant le « Mariage pour tous » (9%).

47% ne retiennent « rien » de ce bilan d’un an et demi.

A la question inverse – ce qu’ils ont le moins aimé – ils sont 30% à répondre le poids de la fiscalité, 25% « la manière d’être président ». 6% n’ont rien à reprocher à François Hollande.

Cependant, une nette majorité de ceux qui ont voté pour lui en mai 2012 recommenceraient, si le scrutin avait lieu dimanche prochain, à nouveau face à Nicolas Sarkozy: 69%.

29% en revanche ne renouvelleraient pas leur vote.

Sondage réalisé par Polling Vox pour 20 Minutes avec le soutien de Clameo.fr Interviews réalisées par téléphone du 28 au 30 novembre 2013 auprès de 1008 personnes âgées de 18 ans et plus.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins